vendredi 12 juillet 2024
spot_img

Opération permis de conduire : Le gouvernement burkinabè lance la subvention de la formation pour 1 306 jeunes

Le ministre des sports, de la jeunesse, et de l’emploi, Dr Boubakar Savadogo, a officiellement lancé ce vendredi 28 juin 2024 à Ouagadougou, l’édition 2024 de l’opération permis de conduire (OPC). La cérémonie de lancement a été placée sous le parrainage de Roland Somda, Ministre des transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière.

Sur 13 022 demandes enregistrées, c’est au total 1 306 demandes qui ont été retenues et subventionnées par l’état pour suivre la formation en Conduite pour cette année 2024, à l’issue d’un tirage au sort. Selon Dr Boubakar Savadogo, c’est un partenariat renouvelé entre le Ministère en charge de la Jeunesse et les auto-écoles.

Dr Boubakar Savadogo, ministre des sports, de la jeunesse, et de l’emploi

« L’opération participe, à l’éducation civique des jeunes en renforçant leurs connaissances sur le code de la route afin de réduir l’incivisme routier. Elle vise ainsi, à induire un changement positif de comportement chez les jeunes en matière de respect des règles de la circulation routière », a-t-il déclaré.

De l’avis du ministre Savadogo, l’OPC est une vitrine pour promouvoir les valeurs sociales prônées par la charte de la transition. « Cette formation permettra aux jeunes de réguler leurs comportements en circulation, d’être plus tolérants dans la circulation, de mieux respecter le code de route, bref d’adopter des comportements civiques nécessaires pour renforcer le vivre ensemble. C’est tout l’enjeu de cette opération qui participe à l’édification d’une jeunesse civique et responsable en circulation et au-delà, une jeunesse citoyenne et patriotique », a-t-il renchéri.

Le ministre des transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière, Roland Somda, parrain de cette édition, a formulé le vœu que ce mariage entre son département et celui du Ministère en charge de la Jeunesse, connaisse un véritable succès. « Il faut que cette édition, ce renouvellement de mariage qui est célébré par l’autorité de l’État civil ici présente, connaisse une rupture en matière de succès avec les éditions précédentes. Je voudrais que cette 14e édition que j’ai l’occasion de parrainer soit un modèle en matière de circulation routière », a-t-il exhorté.

Roland Somda, Ministre des transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière

Des dires de Roland Somda, le permis de conduire protège la vie. Il a indiqué que le permis de conduire joue un rôle fondamental dans la promotion de la sécurité routière. « Il (le permis de conduire, ndlr) garantit que les conducteurs possèdent les connaissances, les compétences et la responsabilité nécessaires pour circuler de manière sûre et respectueuse. En obtenant et en respectant votre permis de conduire, vous allez contribuer à réduire le nombre d’accidents, à protéger des vies et à améliorer la qualité de vie sur nos routes », a-t-il fait savoir.

Pour Maurice Konaté, Président de la délégation spéciale de la ville de Ouagadougou, cette OPC vaut son pesant d’or, car elle permettra une réduction de l’insécurité routière. C’est d’ailleurs à ce titre, dit-il, que l’opération Permis de Conduire mérite d’être saluée à sa juste valeur.

Une photo de famille a refermé les portes de l’activité

Pour information, l’Opération Permis de Conduire est une initiative du gouvernement burkinabè consistant à sélectionner des jeunes sur toute l’étendue du territoire national et à subventionner leur formation au permis de conduire. Elle vise à contribuer à une éducation civique des jeunes, mais aussi, à renforcer leurs compétences et leur employabilité dans les métiers du transport routier. Créée en 2008, elle enregistre à ce jour plus de 18 000 jeunes formés.

Jean-François SOME

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Articles connexes

Burkina : Le « merci » de Me Guy Hervé Kam à ceux qui ont milité pour sa libération

Après sa libération, Me Guy Hervé Kam est reconnaissant envers ceux qui lui ont témoigné leur solidarité pendant...

Culture et tourisme : Les membres du comité de suivi des recommandations des Rencontres Administration-secteur privé installés

Le ministre d'État en charge de la culture et du tourisme, Rimtalba Jean-Emmanuel Ouédraogo, a procédé ce vendredi...

Coopération : La France dément l’existence de bases militaires françaises au Bénin

L'état-major général des armées françaises a démenti formellement, le jeudi 11 juillet 2024, l'existence de bases militaires françaises...

Coopération : L’AES regrette « les jugements de valeur à géométrie variable » de l’Union africaine

Ceci est une déclaration de l'Alliance des États du Sahel (AES) à l'adresse de l'Union africaine. Lisez plutôt...