spot_img
mardi 28 mai 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

SNC 2024 : La foire artisanale et commerciale s’ouvre au public

Le ministre en charge de la Culture, Jean-Emmanuel Ouédraogo, a ouvert officiellement, ce dimanche 29 avril 2024, la foire artisanale et commerciale de la 21e édition de la Semaine nationale de la Culture (SNC). Il avait à ses côtés son homologue chargé du commerce, du développement industriel et des Petites et Moyennes entreprises, Serges Poda.

Allocutions, coupure de ruban et visite de stands ont ponctué cette cérémonie d’ouverture. Accompagné de plusieurs autorités, le ministre Jean-Emmanuel Ouédraogo a visité l’ensemble des stands des exposants de cette 21e édition de la SNC. Une semaine durant, ces exposants venus des quatre coins du Burkina Faso et de la sous-région, auront l’occasion de faire découvrir leurs produits aux visiteurs.

Les ministres visitant les stands

Ces produits vont de l’agroalimentaire à l’artisanat, l’élevage, la pharmacopée, la technologie, les maquis-restos, l’informatique, les banques et assurances et bien plus. Ce sont près de 800 stands qui ont été dressés sur le site de la foire.

Organisée dans le cadre de la SNC, la foire artisanale et commerciale va permettre aux commerçants de faire des ventes et de réaliser des bénéfices. Selon le ministre en charge du commerce, Serges Poda, elle se veut une vitrine de promotion des différents secteurs de l’activité socio-économique et culturelles du pays.

Serges Poda, Ministre en charge du commerce

« Cette édition constitue non seulement une opportunité pour présenter les atouts et le savoir-faire dans les domaines culturel et artisanal, mais également de partage d’expériences en vue de renforcer les liens entre les acteurs, pouvant déboucher sur des investissements et des partenariats fructueux dans divers domaines. La foire artisanale et commerciale que nous ouvrons en ce moment est l’occasion parfaite pour mettre en lumière le génie créatif de nos artisans et commerçants. Leurs œuvres, qu’elles soient traditionnelles ou innovantes, sont le fruit d’un savoir-faire transmis de génération en génération, d’une passion qui se perpétue et d’un engagement envers l’excellence », a déclaré le ministre Poda.

Une vue de la rue marchande

Il s’est dit convaincu que les exposants à cette foire sauront tirer profit de cette opportunité pour faire de belles rencontres et nouer des partenariats fructueux.

Lire aussi ➡️ SNC 2024 : C’est parti pour une semaine de festivités culturelles

Oumarou KONATE

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img