spot_img
jeudi 18 avril 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Gestion des crises humanitaire et frontalière : Une délégation gouvernementale s’imprègne du dispositif mis en place dans la région des Cascades

Une délégation gouvernementale, conduite par le Ministre d’Etat, Ministre de la Défense et des Anciens combattants, le Général de Brigade Kasssoum COULIBALY et assisté du Ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité, Monsieur Emile ZERBO et de la Ministre de la Solidarité, de l’Action humanitaire, de la Réconciliation nationale, du Genre et de la Famille, Madame Nandy SOME/DIALLO, a rencontré, le vendredi 23 février 2024 à Niangoloko, dans la région des Cascades, les acteurs de la gestion des crises humanitaire et frontalière.

Après avoir dépeint la situation humanitaire qui prévaut dans cette partie du Burkina, la Directrice régionale en charge de l’Action humanitaire de la région des Cascades, Madame W. Bernadette YAMEOGO/BELEM, a indiqué que face à une situation de crise humanitaire, il est prévu un dispositif de prise en charge qui est tout de suite actionné. Et grâce à la contribution de l’ensemble des acteurs, les situations de crises qui se sont produites récemment dans les Cascades ont été gérées avec succès. Cependant, a souligné Madame W. Bernadette YAMEOGO/BELEM, la gestion de ces types de situations ne se fait pas sans difficultés qui sont entre autres liées à l’alimentation, à l’insuffisance de logements et à l’absence de documents d’état civil.

Le Ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité, Monsieur Emile ZERBO à félicité et encouragé la Directrice régionale en charge de l’Action humanitaire ainsi que la population pour le dispositif mis en place.
« Nous vous encourageons à organiser des séances de simulations afin de pouvoir tester à l’avance l’efficacité du dispositif », a soutenu le Ministre Emile ZERBO. Il a par ailleurs, rassuré que son département en collaboration avec d’autres départements ministériels veilleront à ce que les Personnes déplacées internes (PDI) puissent disposer de leurs documents d’identité pour une prise en charge adéquate.

A l’issue de la rencontre, la délégation est allée présenter ses civilités à Sa Majesté Baba HEMA, Chef de canton de Niangoloko et salué ses efforts pour la paix et la cohésion sociale.
L’Unité mobile d’Intervention (UMI) du poste de Police frontière de Yendéré et le Bataillon d’Intervention Rapide (BIR) 17 de Banfora ont également reçu la délégation gouvernementale qui n’a pas manqué de saluer leur courage et bravoure pour la reconquête du territoire national.

DCRP/MATDS

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img