spot_img
mardi 25 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina : Un VDP national propose la suppression des places des partis politiques à l’ALT à leur profit

Des volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP) ont salué samedi, à l’issue des assises nationales, la prolongation de 05 ans accordée à la transition. Ces combattants appellent à une poursuite de la dynamique enclenchée par le gouvernement de la transition.

Les assises nationales sur la transition ont consacré la prolongation de la transition pour une durée de 05 ans, assortie d’une batterie de décisions parmi lesquelles l’éligibilité du Capitaine Ibrahim Traoré, des membres du gouvernement et de l’assemblée législative de transition aux prochaines élections. Cette décision est saluée par le délégué général des Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP), Benoît Bazié.

Pour lui qui affirme avoir proposé une durée de 10 ans, cette prolongation permettra au Capitaine Ibrahim Traoré et son équipe de poursuivre et parachever leur mission de reconquête du territoire national. « Nous, lorsque nous avons pris connaissance du TDR, nous avons dit que la proposition de 03 ans, c’est pour ceux qui ne sont pas sur le terrain pour comprendre ce qui se passe. Lorsqu’on nous a donné la parole, nous avons donné notre position qui était très claire, et c’était de 10 ans c’est-à-dire 5 ans renouvelables deux fois. Et c’est ce qui a été fait », a-t-il déclaré.

Benoît Bazié, Délégué général des VDP

Selon Benoît Bazié, les actions du Capitaine Ibrahim Traoré ont permis une amélioration considérable des conditions des Volontaires pour la Défense de la Patrie. Il serait donc inconcevable, de son avis, que cette dynamique s’arrête en si bon chemin. A l’en croire, aujourd’hui, les civils qui se sont engagés aux côtés des Forces de défense et de sécurité bénéficient quasiment des mêmes armes que ces dernières pour mener le combat. Une chose qui n’aurait pas été possible quelques années auparavant. « Tenez-vous bien ! Au moment où on s’engageait, notre pays était déjà à terre. Mais, en une année, nous pouvons rassurer toute la population que nous sommes partout au Burkina Faso, dans tous les villages. Et nous vous assurons également que les populations sont en train d’être réinstallées grâce à ce président. Et nous continuons sur le plan de l’agriculture, de l’élevage, dans tous les domaines. Le développement est en marche dans tous les secteurs. Et tant que Ibrahim Traoré sera en vie, nous allons le soutenir. Nous allons suivre ses projets et nous allons toujours combattre à ses côtés », a-t-il martelé.

Vidéo – Un VDP salue les actions du Capitaine Ibrahim Traoré

Pour A.S., un autre VDP à qui Minute.bf a tendu son micro, le Capitaine est le Chef en qui se reconnaissent l’ensemble des forces combattantes. Il ne peut donc y avoir de leaders autres que lui pour conduire le Burkina Faso vers la victoire. « Nous ne connaissons pas d’autres présidents si ce n’est que lui (Capitaine Ibrahim Traoré). C’est en lui que nous nous reconnaissons. C’est pour lui que nous sommes venus ici. Et c’est aussi grâce à lui que nous nous battons dans la brousse pour libérer le pays. Donc nous, on ne veut personne d’autres si ce n’est lui », a-t-il lancé.

A.S. VDP national

Il s’est ensuite attaqué aux hommes politiques qui tenterait de mettre fin à la dynamique en cours. De l’avis de ce VDP national, le président du Faso gagnerait même à dissoudre les partis politiques et reverser le quota qui leur est attribué à l’assemblée législative de transition, aux VDP. « Moi-même je ne sais pas ce que veut dire politique. C’est des inventions des blancs. Quand on venait, on a appris qu’il y a des politiciens qui voulaient venir proposer de mettre un civil à la tête du pays. Ce sont ces politiciens que nous, nous étions venus rencontrer en personne. On a aussi appris que certains ont refusé de venir parce que leurs activités sont suspendues. Leurs activités sont suspendues mais ils ont des représentants à l’ALT. Nous voulons qu’on supprime les quotas des politiciens à l’ALT pour les reverser aux VDP et aux jeunes qui veulent se battre pour libérer le pays », a-t-il fustigé, mettant en garde les personnes qui auraient l’intention de « déstabiliser » la transition actuelle.

Lire aussi : Assises nationales : Une rumeur sur la durée de la transition provoque la colère de manifestants

Oumarou KONATE

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img