spot_img
vendredi 14 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina : L’ABNORM innove pour la 13e édition du Prix burkinabè de la qualité

En prélude de l’organisation de la 13e édition du Prix burkinabè de la qualité, l’Agence burkinabè de Normalisation de la Métrologie et de la Qualité (ABNORM), a initié, ce jeudi 6 juin 2024 à Ouagadougou, un atelier de sensibilisation à l’endroit des acteurs socio-économiques. Cette session d’information et de sensibilisation est une initiative novatrice qui a pour objectif de renforcer les capacités des acteurs en matière de normalisation, de certification, mais aussi et surtout de donner l’information sur les innovations majeures apportées au Prix burkinabè de la qualité afin de susciter la participation de nombreuses entreprises.

Le déficit de qualité des produits et services constitue l’un des freins majeurs à la compétitivité des entreprises tant au plan national qu’international, surtout dans le contexte actuel de mise en œuvre de la Zone de libre-échange continental africaine (ZLECAF), et face à des consommateurs devenus de plus en plus exigeants.

Habraham Somda, DG de l’ABNORM, expliquant les innovations du prix de la qualité 2024

C’est fort de ce constat que l’Agence burkinabè de normalisation, de la métrologie et de la qualité (ABNORM) mène, dans le cadre de ses attributions, des actions de promotion de la qualité à l’endroit des décideurs politiques, des acteurs du secteur privé et de la société civile en vue de renforcer la culture qualité au Burkina Faso. Au nombre de ces actions, figure la tenue régulière du concours Prix burkinabè de la qualité. Selon le Directeur général (DG) de l’ABNORM, Habraham Somda, ce prix vise à encourager les entreprises à mettre en place la démarche qualité afin d’améliorer la qualité des produits et services et de renforcer également leur compétitivité.

Et d’après le DG de l’ABNORM, c’est pour rehausser la connaissance au niveau national de ce concours et de ses enjeux par la plupart des acteurs socio-économiques que l’atelier de ce jeudi est organisé. « Cette session d’information et de sensibilisation est une initiative novatrice qui a pour objectif de renforcer les capacités des acteurs que vous êtes en matière de normalisation, de certification, mais aussi et surtout de donner l’information sur les innovations majeures apportées au Prix burkinabè de la qualité afin de susciter votre participation », a-t-il déclaré.

Une vue des participants à l’atelier

Comme innovation pour cette édition 2024, l’ABNORM, en plus de cet atelier, va offrir des prix en numéraire allant, jusqu’à 2 millions de F CFA, a fait savoir Habraham Somda.

« Les autres années, on remettait des trophées et des reconnaissances en nature. Cette année, nous avons estimé qu’au-delà de ces prix et trophées, d’autres entreprises, à savoir les petites et moyennes entreprises, il faudrait avoir des prix en numéraire pour leur permettre de booster leur fonctionnement. Donc, nous avons introduit des prix en numéraire qui partent de 500 000 F CFA à 2 millions de F CFA. En plus de cela, nous offrirons des bons de formation pour les petites entreprises pour la certification de leur produit et des bons de communication et de publicités au profit des entreprises qui participent », a-t-il annoncé.

Lire aussi : Burkina : Le ministre Serge Poda visite les installations de l’ABNORM

À cet atelier, il sera animé, selon Abdou Rahim Kinda, directeur de la promotion de la qualité, des communications sur la présentation de l’ABNORM, ses structures, ses missions et ses activités ; sur la certification et la normalisation et enfin le thème central, le prix burkinabè de la qualité.

Photo de famille des participants

Par la même occasion, Habraham Somda a invité les participants à s’investir pleinement pour des échanges fructueux sur les différents modules qui seront traités.

Il faut noter que l’ABNORM attend une quarantaine d’entreprises pour compétir à ce prix dont la participation débute en septembre 2024.

Lire aussi : Promotion de la qualité au Burkina : L’ABNORM sensibilise les acteurs socio-économiques de Bobo-Dioulasso

Mathias Kam

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img