spot_img
lundi 4 mars 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina : Des mouvements « panafricains » au chevet des déplacés de Gampela avec une demi-tonne de vivres

La Fédération des mouvements panafricains du Burkina (FMPB) a laissé parlé son cœur à l’endroit des personnes déplacées internes (PDI) de Gampela, dans l’après-midi de ce jeudi 17 août 2023 à Ouagadougou.

C’est un don essentiellement composé d’une demi-tonne de maïs, de savons et de savons liquides que la FMPB a offert aux PDI logées sur le site de Gampela. Pour Lassane Sawadogo, vice président du FMPB, l’objectif n’est pas en premier lieu de faire du don, mais de visiter cette couche de la population rendue aujourd’hui vulnérable par le terrorisme. 

Il s’agit, dit-il, également, de leur (les PDI, ndlr) témoigner leur « solidarité » pour la résilience dont ils font montre et de toucher du doigt les difficultés qu’ils vivent au quotidien dans ces temps de forte pluie. « L’objectif n’est pas le don d’abord, mais une visite qui va renforcer la cohésion sociale entre les peuples burkinabè parce que nous savons tous que les PDI sont des Burkinabè. Ils ont quitté leur localité à cause de l’insécurité et ils se sont logés à près de 40, 50 km de la ville de Ouagadougou. Mais nous en tant que citoyens qui soutenons le gouvernement de la transition, nous savons que notre Président le Capitaine Ibrahim Traoré est une personne qui aime la cohésion sociale. Donc la FMPB a pris cette décision de rendre visite à tous les déplacés internes qui sont logés à près de 40 km de Ouagadougou, d’où nous avons commencé ce soir ici à Gampela », a-t-il martelé. Pour lui, cette visite est « une visite patriotique ». Dans ce sens, M. Sawadogo et ses camarades ont lancé un appel à toutes les bonnes volontés de faire d’avoir une pensée à l’endroit de ces personnes déplacées internes. 

À cet effet, les déplacés internes par la voix de Drissa Confé ont manifesté leur reconnaissance à la FMPB. « Nous remercions beaucoup ces mouvement panafricains de nous avoir rendu visite et de nous faire ce don-là. Ça nous soulage beaucoup parce que nous sommes actuellement dans des difficultés surtout en cette période dure. Nous les remercions beaucoup et que Dieu aide le Président à libérer le territoire pour que nous puissions rentrer chez nous », a-t-il laissé entendre.

Jean-François SOME (Stagiaire)

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img