mercredi 24 juillet 2024
spot_img

Tabaski 2024 : Les fidèles musulmans prient pour le retour de la paix au Burkina

Plusieurs milliers de fidèles musulmans ont convergé vers la place de la nation de Ouagadougou, ce dimanche 16 juin 2024, à l’occasion de la fête de l’Aïd elKebir pour prier pour le retour de la paix et de la sécurité au Burkina Faso. Dans son sermon, l’iman Abdallah Ouédraogo qui a dirigé la prière a appelé les musulmans au partage.

Paix, sécurité, cohésion sociale et partage, ce sont ces intentions de prière que les fidèles musulmans ont formulé à l’endroit du miséricordieux Allah pour le Pays des hommes intègres.

Une vue des fidèles musulmans à la Place de la nation de Ouagadougou pour célébrer la Tabaski

Dans son sermon, l’imam Abdallah Ouédraogo a appelé les fidèles musulmans à prier pour que le Faso renoue avec sa paix et sa sécurité d’antan. Il a également invité tous les Burkinabè et les plus nantis à faire preuve de générosité, de solidarité et de partage avec les plus démunis. Pour ce faire, l’iman a invité les fidèles à s’inspirer des valeurs de tolérance religieuse, de l’acceptation de l’autre, et à prendre l’exemple d’Ibrahim qui a obéit à Allah lorsque celui-ci lui a demandé de lui offrir son fils Ismaël en sacrifice, selon sa volonté, pour alimenter leur conviction à l’islam.

Imam Abdallah Ouédraogo prêchant le partage

« Les musulmans sont invités, ceux qui ont les moyens d’immoler un animal pour Allah et de faire en sorte que la viande soit partagée aux nécessiteux, aux amis et à toute la famille. Donc c’est un jour de partage, un jour de cohésion sociale. Il faut vous regrouper autour d’un seul objectif, l’objectif de la paix », a-t-il prêché.

Appel à la solidarité

À la suite de l’imam Abdallah Ouédraogo, le Ministre d’État, ministre de la défense et des anciens combattants, le Général Kassoum Coulibaly, a appelé au nom du Chef de l’État, le Capitaine Ibrahim Traoré, les membres du gouvernement et les présidents d’institutions, les filles et fils du Burkina Faso à commémorer aujourd’hui dans un élan de solidarité et de fraternité. Ainsi, a-t-il appelé les fidèles à avoir des pensées positives à l’endroit de toutes les victimes du terrorisme. « À la suite des propos de l’imam, il faut ajouter la solidarité. Il faut se souvenir que le gouvernement fait tout pour pouvoir être aux côtés de toutes les communautés lors des grandes célébrations. Cela est un esprit pour notre communion avec l’ensemble de la communauté, notre attachement et notre union avec nos populations », a-t-il signifié.

Le ministre Kassoum Coulibaly appelant à la solidarité avec les victimes du terrorisme

« Pour cette année, il faut effectivement avoir une pensée pour l’ensemble des frères burkinabè qui ont perdu leur vie quelles que soient les circonstances, par mort naturelle, par accident ou même de terrorisme, paix à leurs âmes et surtout prompt rétablissement aux blessés pour lesquels nous prions. Nous avons besoin de cette solidarité au Burkina Faso », a renchéri le Général Kassoum Coulibaly.

L’islam est une religion de paix par excellence, rappelle le général Kassoum. « La réalité de l’islam ce n’est pas d’aller tuer quelqu’un surtout quand il n’a rien fait. Que ceux qui nous attaquent en parlant de l’islam se remettent eux-mêmes en cause », a-t-il conclu.

Pour le Président de la communauté musulmane El Adj Moussa Kouanda, la fête de la Tabaski est une tradition musulmane et de l’humanité. Et à ce titre il en appelle à Allah de toujours protéger le Burkina Faso.

El Adj Moussa Kouanda, le président de la communauté musulmane soulignant que l’islam est une religion de paix

« Aujourd’hui, nous demandons à Allah de toujours veiller sur notre cher Burkina Faso, de donner toujours la force à la cohésion sociale de notre peuple et encourager le gouvernement et demander à nos Imams de prier pour le gouvernement et nos soldats, nos éléments tombés au front et demander que la paix revienne au Burkina Faso », a-t-il déclaré.

Lire aussi ➡️ Tabaski 2024: Dr Kindo appelle les musulmans à la tolérance religieuse

Jean-François SOME

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Articles connexes

Burkina : L’armée se démarque d’une vidéo mettant en scène des présumés combattants mutilant un corps humain

Dans un communiqué ce mercredi 24 juillet 2024, l'État-Major Général des Armées burkinabè condamne se démarque des actes...

Burkina : Compte-rendu du Conseil des Ministres du Mercredi 24 Juillet 2024

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 24 juillet 2024, en séance ordinaire, de 09...

Burkina : Le gouvernement autorise un recrutement à titre exceptionnel de 300 VDP (Conseil des ministres)

Le gouvernement burkinabè réuni en conseil des ministres ce mercredi 24 juillet 2024, a adopté un rapport autorisant...

Burkina : L’initiative présidentielle pour la production agricole et l’autosuffisance alimentaire 2024-2029 instituée

En conseil des ministres de ce mercredi 24 juillet 2024, le gouvernement burkinabè a adopté un décret au...