samedi 13 juillet 2024
spot_img

Tabaski 2024 : La Fondation Turque des Affaires Religieuses offre 5 500 bœufs au Burkina Faso

Fête de l’Aïd el kebir ou Tabaski, jour de partage et de réjouissance avec les personnes autour de soi. Cette tradition a été perpétuée par la Présidence des Affaires Religieuses de la République de Turquie et la Fondation Turque des Affaires Religieuses, ce dimanche 16 juin 2024. En effet, la Fondation a offert 5 500 bœufs au Burkina Faso, dont 200 à la population de Tita et de Ramongo, dans le Centre-ouest.

C’est dans le cadre du programme de KURBAN pour l’année 2024, organisé par la Présidence des Affaires Religieuses de la République de Turquie et la Fondation Turque des Affaires Religieuses, que les donateurs du jour venus du Turquie, ont voulu partager l’enthousiasme, la bénédiction et la joie de l’Aïd al-Adha leurs « frères et sœurs au Burkina Faso ».

L’Aïd al-Adha est l’un des rares et précieux moments qui rassemblent les musulmans, renforcent la conscience fraternelle et les fortifient spirituellement. L’Aïd al-Adha est le moment d’ouvrir les portes des cœurs aux frères et sœurs. C’est dans cette optique que se tient la cérémonie de don de bovins aux populations burkinabè.

Ainsi, il y avait de la viande pour toutes les populations burkinabè en générale, et en particulier pour les populations de Tita et de Ramongo dans le Centre-ouest du Burkina Faso, qui ont bénéficié de 200 bœufs à se partager. Selon Abdouramane Yilmaz, représentant des donateurs, ce don a été possible avec l’appui du président de la République Turque, Recep Tayyip Erdogan.

Pour Abdouramane Yilmaz, Tabaski rime avec partage, objet de leur geste

Pour M. Yilmaz, à travers cette action, la Fondation veut partager la culture turque qui met l’humanisme au centre de ses actions. « Nous avons voulu, avec la fête de Tabaski, profiter faire ce don au plus démunis, aux personnes nécessiteuses. Mais ce n’est pas la première action que nous menons. Ce don s’inscrit dans la logique de notre ONG, dans sa vocation humanitaire. D’autres dons sont prévus notamment la réalisation de forages, de don de vivres, etc. », a expliqué le représentant des donateurs.

« Nous vivons l’enthousiasme de l’Aïd surtout au Burkina Faso. Louange à Dieu, cette année, un total de 5.500 bovins seront abattus dans 17 points », a-t-il ajouté.

Des bénéficiaires heureux

C’est avec joie que les bénéficiaires ont accueilli ces dons. Siebou Dahourou, Mamounata Nikiema et les autres grands bénéficiaires ont témoigné leurs satisfactions et remerciements à FOSAPA. « Nous sommes contents du geste, nous remercions de vive voix la Fondation. Puisse Allah nous bénir tous et toutes », a déclaré Siebou Dahourou.

Mamounata Nikiema recevant sa part de viande des mains de Abdouramane Yilmaz

« Ce don est une surprise pour nous. Aujourd’hui on pourra faire à manger avec ce plus, cette viande, pour nos familles. Nous sommes contents et disons merci aux donateurs. Nous prions que la paix revienne au Burkina Faso pour mieux savourer les fêtes avec toutes nos familles », s’est réjouie pour sa part Mamounata Nikiema.

Il faut préciser qu’à chaque mois de Ramadan et à la fête de Tabaski, la fondation fait parler son cœur à travers des dons de vivres. Pour cette Tabaski 2024, ce sont de plus de 200 bœufs offerts dans le Centre-ouest, sur un total de 5 600 bœufs à distribuer dans les 13 régions du Burkina Faso. Le coût total n’a cependant pas été dévoilé.

Depuis 1975, la Fondation Turque des Affaires Religieuses essaie de se tenir aux côtés de ses frères et sœurs dans les régions opprimées avec la mission « Partage ton sacrifice et rapproche-toi de ton frère ».

De l’Afrique aux Balkans, de l’Asie à l’Amérique latine, elle considère comme un devoir de transmettre les dons qu’elle reçoit de sa nation à ses frères et sœurs dans le monde entier. La fondation s’efforce de surmonter toutes les difficultés dans ce sens.

Cette année, elle organise des programmes de sacrifice dans 82 pays à travers le monde.

Mathias Kam

Minute.bf

1 COMMENTAIRE

  1. Bonsoir vraiment cette projet de Don est une bonne initiative pour les déplacés et autres.mais vous devez savoir que vraiment au niveau des paiements de crédit pour les boeufs.jus qu’à présent les fournisseurs non pas encore reçu leurs paiements.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Articles connexes

Burkina : Le « merci » de Me Guy Hervé Kam à ceux qui ont milité pour sa libération

Après sa libération, Me Guy Hervé Kam est reconnaissant envers ceux qui lui ont témoigné leur solidarité pendant...

Culture et tourisme : Les membres du comité de suivi des recommandations des Rencontres Administration-secteur privé installés

Le ministre d'État en charge de la culture et du tourisme, Rimtalba Jean-Emmanuel Ouédraogo, a procédé ce vendredi...

Coopération : La France dément l’existence de bases militaires françaises au Bénin

L'état-major général des armées françaises a démenti formellement, le jeudi 11 juillet 2024, l'existence de bases militaires françaises...

Coopération : L’AES regrette « les jugements de valeur à géométrie variable » de l’Union africaine

Ceci est une déclaration de l'Alliance des États du Sahel (AES) à l'adresse de l'Union africaine. Lisez plutôt...