spot_img
dimanche 19 mai 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

SNC 2024 : Le CBC décline ses missions aux populations

Le Conseil burkinabè des chargeurs (CBC) participe activement à la 21e édition de la Semaine nationale de la culture (SNC), qui se tient du 27 avril au 4 mai 2024 à Bobo-Dioulasso, autour du thème : « Culture, mémoire historique et sursaut patriotique pour un Burkina nouveau ». L’institution a saisi l’occasion pour présenter ses missions et activités aux populations, en vue de se faire connaitre davantage.

Le CBC participe cette année encore à la SNC en vue d’aller au contact des populations et leur décliner ses missions et rôles. « Cela apporte une visibilité essentielle au CBC parce que beaucoup de personnes ne connaissent pas la structures et ses missions. C’est l’occasion de leur présenter nos activités et nos missions. C’est aussi l’occasion pour nous de communiquer sur notre référentiel de gestion, qui est le plan stratégique 2022-2026 », a indiqué Aline Yéyé/Sana, directrice de la communication, du marketing et de la coopération de l’institution.

A l’en croire, « le CBC a pour mission essentielle de veiller à l’approvisionnement régulier du Burkina Faso en produits, marchandises et denrées diverses, dans des conditions de coût, de célérité et de sécurité par l’assistance aux chargeurs et la coordination de la chaîne des transports et de protéger les intérêts de ses membres dans le domaine inhérent au transport des marchandises par voie maritime, aérienne, ferroviaire et routière ».

Yéyé/Sana, directrice de la communication, du marketing et de la coopération du CBC

Le CBC a toujours organisé des activités pour célébrer les chargeurs et tous les acteurs de la chaîne., mais aussi, pour faire une autopsie de toutes ses actions en vue de renforcer ses performances en matières de transport. Ainsi, après une rupture depuis 2010, le CBC a pu réorganiser, du 27 au 29 février 2024, la 4e édition du Translog Africa, une de ses plus grandes manifestations. Cette 4e édition du Symposium international sur les transports et la logistique a permis aux participants venus de plus d’une dizaine de pays, d’échanger autour du thème principal : « Développement de la chaîne logistique globale : défis et opportunités pour les chargeurs à l’heure de la ZLECAF (zone de libre-échange continentale africaine) ». Ces échanges ont permis de déceler les défis et les contraintes qui minent le secteur des transports et de la logistique. « Cela a été l’occasion pour nous de convier tous les acteurs du secteur autour d’une même table pour échanger sur les difficultés du secteur », a décliné Aline Yéyé/Sana.

En termes de perspectives, le CBC entend déjà organiser, les mois à venir, « la 2e édition des journées du chargeur ». Ces journées permettront de magnifier les chargeurs, de discuter des difficultés qu’ils rencontrent lors de l’acheminement des produits. La première édition, pour rappel, a eu lieu du 12 au 13 septembre 2023 à Ouagadougou.

Le CBC participe à la 21e édition de la SNC à Bobo-Dioulasso

Des difficultés liées à la sécurité des marchandises

Comme toute structure, le CBC rencontre aussi quelques difficultés, qui touchent certains secteurs de ses activités. En effet, les difficultés essentielles rencontrées par le CBC sont liées aux questions de sécurité de la marchandise, depuis les ports de transit jusqu’au Burkina Faso, a confié la directrice de communication de la structure. Mais ces difficultés n’entravent pas ses activités, et le CBC met tout en œuvre pour relever tous les défis qui se présentent à lui.

Pour information, le Conseil burkinabè des chargeurs est une institution au service des chargeurs à travers l’optimisation et le développement de la chaîne de transport et de la logistique. C’est un outil d’assistance et d’accompagnement des chargeurs et du secteur privé.

Le CBC a pour missions, la défense et la protection des intérêts des chargeurs, la facilitation et la rationalisation de la chaîne de transport et gestion du fret généré par le commerce extérieur du Burkina Faso ; la coordination de la chaîne de transport ; la négociation, le lobbying. Il est l’interface entre l’Etat et les chargeurs. Il assure aussi la gestion de l’observatoire national des transports, les études et réflexions sectorielles ou générales sur le secteur des transports. Le CBC contribue également à l’élaboration des statistiques sur le transport international.

Minute.bf

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img