spot_img
mercredi 28 février 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Procès Adja la guérisseuse : Le prévenu Sambo Koanda récuse sa déclaration en enquête préliminaire

L’audition du prévenu Sambo Koanda, dans le cadre du procès de l’affaire dite Adja de Komsilga, se poursuit. Le procureur a posé plusieurs questions au prévenu.

Selon les déclarations du prévenu Koanda, c’est autour de 14h et 15h que les faits se sont déroulés. Mais, ce dernier a rejeté le fait que les instructions aient été données par leur patronne Adja, la guérisseuse.

Le prevenu Sambo Koanda a reconnu sur insistance du parquet, ses déclarations consignées dans le procès verbal (PV), où il dit, « Adja nous a instruits d’attacher Hamidou Kanazoé ». Les avocats de la défense se sont offusqués sur ce qu’ils ont qualifié d’«intimidation du parquet ».

Le PV de ce dernier dit aussi, selon Me Birba qui a lu une autre version de ce PV : « Nous l’avons conduit devant Adja (parlant de la victime, ndlr). Adja lui a posé des questions, il n’a pas répondu. Celle-ci nous a instruits de le conduire sur le site de soin pour qu’elle vienne le voir après ».

L’avocat s’offusque que la partie du PV lue par le parquet ne figure pas sur le leur. Le tribunal est revenu à la charge : « ce matin vous confirmez que c’est dame Nikiema qui vous a instruits d’aller attacher la victime ? »

« Non. Elle nous a dit de la conduire pour aller s’asseoir », a répondu le prévenu, qui précise que Hamidou Kanazoé n’était pas libre de ses mouvements.

Mathias KAM

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img