mardi 16 juillet 2024
spot_img

Orientation des nouveaux bacheliers : « La solution n’est pas d’envoyer son enfant au Canada… » (Pr Adjima Thiombiano)

La semaine nationale de l’information et de l’orientation (SIO) a ouvert les portes de sa 9e édition, ce mardi 9 juillet 2024 à Ouagadougou. Désigné en tant que patron et président de la cérémonie officielle d’ouverture, le Pr Adjima Thombiano, ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation (MESRI) s’est exprimé sur les orientations des nouveaux bacheliers.

Pour le ministre Adjima Thiombiano, envoyer son enfant en étude à l’extérieur ne garantit pas forcément sa réussite. Mieux, pense-t-il, la solution n’est pas d’envoyer son enfant en Occident. Pour se convaincre de cette réalité, il a pris l’exemple sur lui-même qui est un produit des universités burkinabè. « C’est pour vous dire qu’il faut sortir de ce complexe. Moi qui vous parle, j’ai tout fait au Burkina, à Fada », a-t-il soutenu.

Le présidium à la cérémonie d’ouverture de la SIO

Poursuivant, le Pr Thiombiano a soutenu que la solution c’est de mettre en contact les étudiants avec les réalités du Burkina Faso afin qu’ils participent à l’édification du Faso. « Chers parents, la solution n’est pas d’envoyer son enfant au Canada. Je n’ai rien contre le Canada. La solution n’est pas d’envoyer son enfant en France. Je n’ai rien contre la France. Mais la solution est peut-être durable et soutenable, si votre enfant reste au Burkina, vit les réalités du Burkina et accepte contribuer au développement du pays », a signifié le Pr Adjima Thiombiano à l’endroit des parents.

Une vue des responsables d’établissements, de parents d’élèves, d’élèves, etc. à cette cérémonie d’ouverture de la semaine nationale de l’information et de l’orientation

Pour information, cette édition de la semaine nationale de l’information et de l’orientation (SIO) se tient sous le thème, « Opportunités de financement des filières prioritaires de l’enseignement supérieur au Burkina Faso ». Durant 5 jours, les établissements d’enseignement supérieur publics et privés se mettront à la disposition des nouveaux bacheliers pour les aider dans leur orientation.

Jean-François SOME

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Articles connexes

Vidéo remettant en cause la qualité de l’engrais NPK : Le Ministère de l’agriculture fait une mise au point

Ceci est une mise au point du Ministère de l'agriculture et des Ressources animales et halieutiques sur une...

Ouagadougou : Un véhicule part en fumée sur l’avenue de la Dignité

Un véhicule de type personnel a pris feu, dans l'après-midi de ce lundi 15 juillet 2024 sur l'avenue...

Coopération Burkina-Canada : L’ambassadeur Lee-Anne Hermann fait le point avec le Chef de l’Etat

(Ouagadougou, 15 juillet 2024). Le Président du Faso, le Capitaine Ibrahim Traoré a reçu en audience ce lundi,...

Lutte antiterroriste : L’offensive des VDP en faveur des droits humains présentée aux journalistes

La Brigade des Volontaires pour la défense de la patrie (BVDP), en collaboration avec la Direction générale des...