spot_img
mercredi 22 mai 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Littérature : Avec « La barque du destin », Zakaria Bandaogo propose des solutions au Burkina

La littérature burkinabè s’agrandit avec la parution de « La barque du destin ». Le magistrat Zakaria Bandaogo, l’auteur du livre l’a dédicacée, le samedi 26 février 2022 à Ouagadougou.

« Drame, tragédie, mélodrame et didactique » s’entremêlent dans « La barque du destin » qui propose « des solutions révolutionnaires aux problèmes du chômage, des jeunes, de la mal gouvernance et de l’insécurité », en s’appuyant sur le contexte de crise socio-politico-économique que traversent les pays du tiers monde.

Pour aborder toutes ces thématiques, l’auteur a fait porter ses idéaux par un héros qui pour réaliser sa vision, sait qu’il doit franchir des étapes. Cela passe d’abord par l’obtention du BAC, expliquée par le présentateur de l’œuvre, Dr Dramane Konaté comme un appel à la « formation » lancé à la jeunesse, pour réaliser tout projet. Le héros qui fait le choix du droit à l’université montre son attachement aux « rapports sociaux. »

Dr Dramane Konaté, présentant « La barque du destin»

Ensuite, le héros se mue en « casseur de mythe de l’école futile, inutile, pourvoyeur de bon à rien. » Ce pan du livre selon Dr Konaté est une antithèse à l’opinion selon laquelle l’école fournit des chômeurs.

Pour ce faire, alors que le héros était « l’un des meilleurs » pour accéder à la Fonction publique, il refuse de postuler et se lance dans l’entrepreneuriat. « La voie royale pour les jeunes de réussir, c’est que ceux-ci ne doivent pas compter sur l’État », postule l’auteur qui construit un héros qui, au lieu de passer par la fonction publique pour satisfaire les besoins de sa famille, décide de monter une entreprise. Mais, à la recherche de financements auprès de l’État, relève Dr Konaté, le projet du héros est détourné au profit de « la jeunesse du parti au pouvoir. »

Mais tenace, le héros ne désespère pas et met en place « une importante société » qui embauche plusieurs jeunes. Il goûte aux fruits de la réussite et veut réaliser sa vision, celle de « s’engager en politique. »

Jeté en prison pour son engagement politique, le héros visionnaire va utiliser la prison pour conquérir et les prisonniers et leurs visiteurs. Il sort finalement « populaire » de la prison et « devient le chantre de la réconciliation », a résumé Dr Konaté, qui, pour mettre de l’eau à la bouche des lecteurs, leur a invité d’acheter le livre pour comprendre le dénouement du récit qui a des rapprochements avec la situation nationale.

L’écrivain Zakaria Bandaogo dédicaçant des livres pour des acheteurs

 « La barque du destin », « une œuvre prémonitoire… »

Le livre devrait sortir en 2020, a révélé l’auteur Zakaria Bandaogo qui confie que « beaucoup d’événements qui sont arrivés au Burkina étaient prévus dans ce livre » pour dire que c’est « une œuvre prémonitoire. »

 Mais il ne reste pas dans la prémonition. « Ce livre apporte des solutions simples, innovantes, qui rompent avec tout, pour lutter contre le terrorisme », a fait savoir l’écrivain. « Le livre nous indique le profil du dirigeant qui va gérer éventuellement le pays après la transition ; peut servir de programme politique, de développement personnel », a argumenté celui-là qui officie comme substitut du procureur au Tribunal de grande Instance de Bobo, qui conclut que c’est « un roman engagé. »

Sur ce, il a invité les amoureux de la lecture à s’approprier le livre dans les librairies à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso, pour le moment, au prix unitaire de 10 000 F CFA.

Franck Michaël KOLA

Minute.bf

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img