spot_img
mercredi 28 février 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

« Il n’est pas question d’homosexualité au Burkina Faso » (Premier ministre Apollinaire Kyélem)

Réaffirmant la souveraineté du Burkina Faso, le Premier ministre devant l’hémicycle, a soutenu, ce vendredi 1er décembre 2023, qu’il n’est pas question d’accepter certains financements au prix de certaines conditions. Pour lui, pas question d’homosexualité au Burkina Faso.

« Nous avons besoin d’argent. Notre politique est une politique de souveraineté. Mais ce n’est pas parce que nous avons besoin d’argent qu’on va le prendre n’importe comment. Nous prenons l’argent qui ne touche pas à notre souveraineté. Si c’est pour prendre l’argent sous conditions, nous ne prendrons pas », a défendu Apollinaire Kyélem de Tambela.

« Ce n’est pas parce que nous voulons de l’argent pour améliorer notre santé que nous allons prendre de toute part sous une condition. Vous pouvez être rassurés, il n’est pas question d’homosexualité au Burkina Faso », a-t-il assuré.

Ainsi, avec la Ruisse, confie le chef du gouvernement, le Burkina Faso discute « d’égale à égale et même du supérieur à inférieur ». « Ils nous mettent en position de supériorité. Ce n’est pas de l’impérialisme », a-t-il assuré.

« Tout partenaire qui ne respecte pas notre souveraineté, nous irons voir ailleurs », a martelé Apollinaire Kyélem de Tambela.

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img