spot_img
mardi 27 septembre 2022

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Fonction publique : Les grilles de la remise à plat des salaires sont prêtes!

Dans sa parution du jour, le Journal Economiste du Faso, annonce que la remise à plat des salaires est entrain de rentrer dans sa dernière tranche. les travaux ont été achevé et il reste au Conseil des ministres de parfaire le travail lors d’une session. Lisez quelques extraits de l’article!

Les travaux sur la réforme du système de rémunération des agents publics, telle que recommandée par la conférence tenue en juin 2018 sont achevés. Le gouvernement dispose d’une proposition de grille sur le salaire indiciaire et d’une proposition de grille indemnitaire. Pour y arriver, le chemin a été long.

Une mission gouvernementale s’est rendue à Dédougou à la rencontre de l’équipe technique chargée de réfléchir sur la grille indemnitaire des agents publics.

L’équipe gouvernementale était composée du ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, celui de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales. Elle était accompagnée par les responsables d’organisations syndicales, de la société civile et des personnes ressources.

L’atelier de Dédougou a donné de bons résultats, puisqu’il a abouti à la rationalisation des indemnités et la grille indiciaire des agents publics. Si les travaux sur la nouvelle grille indiciaire se sont déroulés sans difficultés, tel n’est pas le cas pour la nouvelle grille indemnitaire. L’équipe de travail a d’abord fait le point des indemnités existantes.

A ce niveau, elle a rencontré des difficultés d’accès aux informations dans des services qui ont montré une certaine réticence à fournir ces informations. Une fois les informations collectées, elle s’est rendu compte des grands écarts d’indemnités entre les agents au sein du même ministère et entre les agents des autres ministères. Dans un même ministère, il a été relevé un écart d’indemnités de plus de 200.000 FCFA entre 2 Directeurs généraux. Entre un agent de catégorie A et un magistrat, l’écart des indemnités varient entre 557.500 FCFA et 622.500 FCFA. Les écarts existent aussi dans les salaires de base, ce qui se répercute sur le traitement brut. L’écart de revenu brut entre un agent de catégorie A et un magistrat varie entre 624.567 FCFA et 1.180.106 FCFA. (Lire tableau).

Après l’état des lieux, l’équipe a répertorié les effectifs dans chaque emploi. Elle a par la suite évalué l’incidence financière des indemnités actuelles sur la base des textes en vigueur. Sur cette base, des hypothèses d’équité et de rationalisation ont été formulées. Les propositions seraient entre les mains du gouvernement. La prochaine étape serait l’adoption des décrets en Conseil des ministres afin d’autoriser l’application dont la prise d’effet est à compter du 1er janvier 2019.

Que retenir de ces travaux ?

Selon nos informations, aucun salaire de base d’un travailleur ne sera touché par cette réforme. L’équité recherchée a plus concerné les indemnités servies. La tendance qui s’est dégagée est la recherche d’un juste milieu. Il est donc évident que ceux qui bénéficient de grosses indemnités céderont une partie aux bénéficiaires des petites indemnités afin de réduire les écarts et corriger définitivement l’injustice dans le traitement indemnitaire des agents publics. Le travail de l’équipe a été fait avec précaution, dans l’optique de la recherche de l’équité et de la soutenabilité budgétaire. Il devrait éviter les erreurs du passé.

Ecart de salaires et d’indemnités entre un magistrat et un agent de catégorie A Magistrats Agent de Catégorie A (Bac+5)

Magistrats Agent de Catégorie A (Bac+5) Ecart Taux
Salaire minimal   203.392136.32567.06749%
Salaire maximal               1.047.6481535.042512.60696%
 Indemnités minimales  657.500100.000557.500558%
Indemnités maximales 150.000622.500415%
Revenu brut minimal 236.325624.567264%
Revenu brut maximal                       1.820.148640.0421.180.106184%

 

Source: L’Economiste du Faso

2 Commentaires

  1. donc si je comprend bien tous les A auront le salaire des magistrats pour plus d’égalité de plus le pays ne contient pas que des A seulement on veut la nouvelle grille avec rappel à partir du 1er janvier 2019 date de mise en vigueur. C’est ce qui arrive quant on est entouré d’incompetant. de plus l’économiste du faso n’a jamais pus se convaincre lui même dans ces articles qui se contredisent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img