spot_img
mercredi 28 février 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Enseignement supérieur : L’ISGE-BF s’ouvre aux élèves des établissements d’enseignement secondaire

L’Institut supérieur de génie électrique du Burkina Faso (ISGE-BF) organise, du 18 au 20 janvier 2024, dans ses locaux, la 9e édition de ses journées portes ouvertes. Cette activité qui se tient chaque année, vise à présenter les offres de formation de l’institut aux élèves en classe de terminale des différents établissements secondaires, en vue de faciliter leur orientation universitaire après le baccalauréat.

Ces journées portes ouvertes organisées annuellement visent, selon les premiers responsables de l’ISGE-BF, à sensibiliser les élèves aux filières techniques et industrielles. L’objectif étant de les orienter vers des filières porteuses et prometteuses après leur baccalauréat.

A leur arrivée, les élèves sont brieffés sur les offres de formation de l’ISGE-BF

« A travers ces journées portes ouvertes, nous voulons faire découvrir aux élèves de terminale, nos offres de formations et le potentiel que nous avons, pour former des techniciens et des ingénieurs de qualité, parce que nous avons remarqué que ce n’est pas tous les élèves de terminale qui savent ce qu’ils peuvent faire après le Bac. Cela leur donne donc l’opportunité de découvrir les filières industrielles et techniques et de mieux s’orienter », a déclaré Marcel Foro, responsable de la scolarité à l’ISGE-BF.

A l’en croire, pour cette 9e édition, ce sont plus d’une soixantaine d’établissements d’enseignement secondaire qui ont confirmé leur participation. La première journée a déjà enregistré, selon ses dires, la visite des élèves de 20 établissements. Pour la deuxième et la troisième journée, il est attendu environ 40 établissements avec plusieurs milliers d’élèves.

Marcel Foro, responsable de la scolarité à l’ISGE-BF

Au cours de leur visite, les élèves, en plus de découvrir les offres de formations de l’ISGE-BF, effectuent une visite-guidée dans les laboratoires de travaux pratiques de l’institut où, ils constatent de visu, les potentialités de l’école et les machines de pointe dont elle dispose pour la formation pratique des étudiants.

La visite se referme par une découverte des projets innovants réalisés par les étudiants de l’ISGE-BF. Une véritable immersion qui permet à ces apprenants de mieux s’orienter après l’obtention de leur Baccalauréat.

Des élèves découvrant les laboratoires de travaux pratiques de l’ISGE-BF

En parlant justement d’orientation, certains parmi eux, semblent avoir déjà fait leur choix, après cette immersion au sein de l’ISGE-BF. C’est le cas de Abdoul-Fathave Sawadogo, élève en classe de Terminale F3 au Lycée Jean-Paul II de Ouagadougou. Il dit s’être épris de passion pour l’électricité après ce court séjour à l’ISGE.

« Avec cette visite, j’ai découvert beaucoup de choses. J’ai remarqué que la technologie est vraiment très développée. J’ai remarqué qu’avec la technologie, on peut réaliser des choses automatiques. Et ça me passionne. Avec ce que j’ai vu ici, mon rêve c’est de devenir un génie-électricien, quelqu’un qui fabrique, qui invente », a-t-il confié.

Abdoul-Fathave Sawadogo, élève en classe de Terminale F3 au Lycée Jean-Paul II de Ouagadougou affirme avoir déjà fait son choix

Comme lui, Anielle Yaméogo semble avoir, elle aussi, trouvé sa voie. Élève en classe de Terminale D au Lycée privé Les Buissonnets, elle affirme avoir beaucoup appris au cours de cette immersion. Mais ce qui l’aura le plus marqué, dit-elle, c’est une des réalisations des étudiants de l’ISGE-BF : une maison intelligente fonctionnant à l’aide d’une application.

« On a visité plusieurs laboratoires. J’ai vraiment appris beaucoup de chose, mais ce qui m’a vraiment marqué, c’est la maison intelligente. Si on arrivait à mettre ça en place, ça sera quelque chose de miraculeux. On était tous éblouis par ça. C’est une source de motivation pour nous après le bac. Et ça nous donne aussi le courage de braver tout, pour pouvoir venir ici. Le choix est déjà fait », s’est-elle exclamée. C’est donc parfaitement orientés que ces élèves sont ressortis des locaux de l’institut supérieur de Génie Électrique.

Les élèves en pleine visite guidée d’un des laboratoires de l’ISGE-BF

Créé en 2003 à l’initiative de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF), l’ISGE-BF est l’œuvre de seize entreprises en partenariat avec l’Ecole supérieure d’ingénieurs en génie électrique (ESIGELEC). Il forme des techniciens supérieurs (Bac+2), des ingénieurs des travaux (Bac+3) et des ingénieurs de conception (Bac+5) dans les filières électriques, industrielles et informatiques. Au niveau des techniciens supérieurs (Bac+2), l’institut offre des formations dans trois options que sont l’électricité industrielle, les réseaux informatiques et télécommunications, la maintenance industrielle.

Quelques réalisations en miniature des étudiants de l’ISGE-BF

En cycle d’ingénieurs des travaux (Bac+3), trois autres options sont disponibles pour les étudiants. Il s’agit de l’ingénierie des systèmes électriques, les réseaux et systèmes de télécommunications, la maintenance des systèmes industriels. Enfin, pour ce qui est du cycle d’ingénieur de conception (Bac+5), deux options sont disponibles : le génie des systèmes électriques et le génie des systèmes numériques.

Lire aussi ➡️ Burkina : L’Institut supérieur de Génie électrique met 394 nouvelles compétences sur le marché de l’emploi

Oumarou KONATE

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img