spot_img
dimanche 26 mai 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Énergie : Les sociétés d’électricité de l’AES se concertent à Ouagadougou

Les trois sociétés d’électricité des pays de l’Alliance des Etats du Sahel (AES), à savoir la Société nationale d’électricité du Burkina Faso ( SONABEL), la société EDM SA du Mali et celle du Niger, la NIGELEC, sont réunies du 20 au 22 février 2024, à Ouagadougou, autour d’un atelier d’échanges et de concertations. Cette rencontre qui s’est ouverte dans la matinée de ce mardi, sous la présidence du Ministre de l’énergie, des Mines et des Carrières, Yacouba Zabré/Gouba, permettra de dégager des stratégies pour faire face aux défis énergétiques actuels dans les trois pays de l’Alliance.

« Quelles stratégies pour sécuriser l’approvisionnement des pays de l’AES en énergie électrique ?», c’est autour de cette thématique que se réunissent les acteurs du secteur de l’énergie des trois pays de l’Alliance des Etats du Sahel. Durant 72h, les experts en production, en transport, en distribution et en commercialisation de l’électricité du Burkina Faso, du Mali et du Niger, vont échanger sur les stratégies de sécurisation de l’approvisionnement des pays membres dans ce contexte particulièrement difficile. Selon le Directeur général de la Société nationale d’électricité du Burkina Faso (SONABEL), Souleymane Ouédraogo, cet atelier se veut un cadre d’échange, de réflexion et de partage d’expériences entre trois sociétés sœurs qui vivent quasiment les mêmes réalités, c’est-à-dire les difficultés d’approvisionnement et d’exploitation.

Les participants sont venus des trois pays de l’AES

De ses dires, le choix du thème de cette rencontre est justifié par les derniers développements sociopolitiques dans la sous région qui, selon lui, commandent que les sociétés d’électricité se rapprochent davantage et collaborent plus étroitement. « Ce thème est des plus interpellateurs. Il interpelle à plus d’un titre, aussi bien les décideurs publics, les partenaires techniques et financiers que les techniciens que nous sommes surtout dans un contexte sous régional en profonde mutation (…) Il s’agira pour les participants de poser le diagnostic des contraintes et difficultés liées à l’approvisionnement de nos pays afin que l’autorité puisse en administrer la thérapie. Il s’agit aussi pour nous d’avoir le nez creux pour pouvoir anticiper et planifier », a laissé entendre M. Ouédraogo.

Souleymane Ouédraogo, Directeur général de la SONABEL

Il a ajouté que le diagnostic qui sera fait permettra de dresser un tableau clinique des systèmes d’approvisionnement, puis de proposer des stratégies pour mieux sécuriser les approvisionnements des pays en énergie électrique.

Le ministre de l’Energie, des Mines et des Carrières, Yacouba Zabré/Gouba, procédant à l’ouverture des travaux, a salué l’initiative des sociétés d’électricité des trois pays. Il a soutenu que cet atelier vient à point nommé, pour jeter les bases d’un renforcement et d’une dynamisation de la coopération régionale en matière d’électricité, basée sur la solidarité et la mutualisation des ressources entre les pays de l’Alliance.

« Je salue l’initiative de cette rencontre qui vise essentiellement à développer notre résilience énergétique en comptant d’abord sur l’optimisation et la mutualisation de nos ressources propres et en diversifiant le choix des partenariats stratégiques. Il y va de la survie de nos systèmes électriques respectifs. La diversification des partenariats stratégiques est d’autant plus cruciale avec le retrait de nos pays de la CEDEAO », a-t-il déclaré.

Yacouba Zabré/Gouba, Ministre de l’énergie, des Mines et des Carrières

Le ministre Gouba a, par ailleurs, invité les participants à des débats francs qui permettront de définir des orientations claires à même de contribuer à l’élaboration d’une stratégie commune d’électrification des trois (3)pays de l’Alliance des États du Sahel.

Oumarou KONATE

Minute.bf

2 Commentaires

  1. Voilà ce qu ‘ il faut faire pour servir nos populations, tout en gagnant de l’ argent: constater le problème, le prendre au sérieux, l’ étudier et trouver des solutions de qualité. Seul ou ensemble. Bravo et bonne continuation. Depuis le Mali.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img