mercredi 17 juillet 2024
spot_img

ENAM: Un élève exclu pour avoir arnaqué ses camarades

L’élève Attaché d’Intendance Scolaire et Universitaire de l’Institut régional d’administration de l’Est (IRA) de l’Est de la promotion 2022-2024, Adama Konfé, a été exclu de l’effectif de l’École nationale d’administration et de magistrature (ENAM). Il est reproché à cet élève, des fautes de 2e et 3e degrés. C’est une décision du Conseil de discipline matérialisée par une note signée du directeur de l’IRA en date du 25 juin 2024 qui l’annonce. Mais que s’est-il passé ? Minute.bf a cherché à comprendre…

Tout est parti d’une histoire de confection des tenues (costumes et de sport) de l’Institut Régional d’administration de l’Est.

Une source interne, nous a confié que Adama Konfé, a fait venir des fournisseurs qui ont proposés des tenues aux élèves de sa promotion. Ses camarades, une cinquantaine d’énarques, cotisent pour lui remettre la somme de 1 770 000 F CFA. L’élève Konfé ne remettra jamais les tenues à ses camarades. Notre source nous assure que toutes les tentatives de règlement à l’amiable vont rester vaines. Le concerné avait même pris la fuite avant d’être retrouvé à Ouagadougou, à en croire la source de Minute.bf. Un engagement sera alors signé entre les parties pour un délai allant de février à avril 2024 pour la remise des tenues. Mais rien n’a été fait à échéance du délai.

Informée de la situation, la direction de l’IRA va se saisir de l’affaire. C’est le Comité Intérieur des Études et des Stages qui est chargé de vider l’affaire. Elle tiendra, à cet effet, une session à Ouagadougou afin de statuer sur ce dossier. « Au vu de la gravité des faits, il a été instruit conformément aux textes, la tenue d’un Conseil de discipline à l’IRA de l’Est. Après un examen approfondi du dossier et au terme des échanges, l’élève accusé [d’avoir abusé de la confiance de ses camarades] a été reconnu coupable de fautes du 2e et du 3e degré », peut-on lire dans la note du directeur de l’IRA. Selon notre informateur, les fautes du 2e et du 3e degré sont les extrêmes à l’ENAM. Elles conduisent à des sanctions très lourdes.

Ainsi, constatant la faute lourde de l’élève Adama Konfé, le Directeur général de l’ENAM, se référant aux textes a donc prononcé « l’exclusion de l’élève Adama Konfé de l’ENAM ». L’élève Attaché d’Intendance Scolaire et Universitaire de I’IRA de l’Est, « ne fait plus parti des effectifs de l’ENAM », dit clairement la note.

Notons que cet élève était un enseignant du primaire qui a été admis à l’ENAM après admission au concours professionnel des Attachés d’Intendance.

Selon les informations de Minute.bf, les tractations sont toujours en cours entre les élèves pour la suite à donner à leur demande de remboursement.

Minute.bf

3 Commentaires

  1. Pas vraiment simple,mais c’est très naïf et dingue de voir sa vie foutue en l’air pour une petite somme..

  2. Comment se fait il que ce soit un élève qui fasse venir des fournisseurs ?!
    Pourquoi ses camarades n’ont pas passé directement commande aux fournisseurs ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Articles connexes

Burkina : Compte-rendu du conseil des ministres du 17 juillet 2024

𝐋𝐞 𝐂𝐨𝐧𝐬𝐞𝐢𝐥 𝐝𝐞𝐬 𝐦𝐢𝐧𝐢𝐬𝐭𝐫𝐞𝐬 𝐬’𝐞𝐬𝐭 𝐭𝐞𝐧𝐮 à 𝐎𝐮𝐚𝐠𝐚𝐝𝐨𝐮𝐠𝐨𝐮,𝐥𝐞 𝐦𝐞𝐫𝐜𝐫𝐞𝐝𝐢 𝟏𝟕 𝐣𝐮𝐢𝐥𝐥𝐞𝐭 𝟐𝟎𝟐𝟒, 𝐞𝐧 𝐬é𝐚𝐧𝐜𝐞 𝐨𝐫𝐝𝐢𝐧𝐚𝐢𝐫𝐞, 𝐝𝐞 𝟎𝟗 𝐇...

Burkina : Le gouvernement examine le passif social du Mediateur du Faso

Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim Traoré a présidé, ce mercredi, le Conseil des...

Coopération: 173 Burkinabè refoulés de la Côte d’Ivoire, selon le gouvernement

Au conseil des ministres de ce mercredi 17 juillet 2024, le ministre d’Etat, porte-parole du gouvernement, Jean Emmanuel...

Coopération : Le Maroc offre une centrale thermique de 22,5 Mw au Niger

Le Royaume du Maroc a gracieusement offert au Niger, une centrale thermique de 22,5 Mw en vue d’accroître...