spot_img
mercredi 28 février 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Culture et arts : Des enfants montrent leur savoir-faire après des vacances artistiques à l’INAFAC

L’édition 2023 des vacances artistiques de l’Institut national de formation artistique et culturelle (INAFAC) a refermé ses portes, ce samedi 02 septembre 2023 au Centre national des arts du spectacle et de l’audiovisuel (CENASA). Au total, ce sont 205 enfants qui ont pris part à ces vacances artistiques de l’INAFAC qui se sont tenues entre le 07 août et le 1er septembre 2023. La cérémonie de restitution et de clôture a été placée sous la présidence du ministre en charge de la Fonction publique, Bassolma Bazié. C’était aussi en présence du ministre en charge de la culture, Jean Emmanuel Ouédraogo.

Les vacances artistiques de l’Institut national de formation artistique et culturelle (INAFAC) sont une tribune offerte aux enfants chaque année pour se ressourcer de la culture burkinabè et africaine. La danse, la musique, les arts plastiques sont les disciplines artistiques qui ont été dispensées aux enfants, du 07 août au 1er septembre 2023 à l’INAFAC.

Jean-Yves Bayala, le Directeur de l’INAFAC satisfait de l’intérêt des enfants pour les arts et la culture burkinabè

Selon Jean-Yves Bayala, directeur de l’INFAC, la formation s’est déroulée sans couac et a parfaitement été maîtrisée par les enfants, qui ont été « assidus ». « Nous avons eu beaucoup de plaisir à accompagner ces enfants, à leur montrer la route. La meilleure route, c’est la route de notre culture, des arts, que chaque enfant à pu engranger durant ces vacances artistiques », s’est-il satisfait. Ce dernier est confiant que « l’aventure ne fait que commencer pour ces enfants amoureux de la culture ».

Devant les autorités, les parents et amis, les enfants n’ont eu aucun mal à rendre ce qu’ils ont appris durant ces 3 semaines. Ils ont, plutôt, avec maestria épaté le public en art de la scène.

Une vue du savoir-faire des enfants après leur participation aux vacances artistiques de l’INAFAC

De l’autre côté, ils ont exposé leur savoir-faire en art plastique, en peinture, en modelage, en décoration, en dessins et bien d’autres.

Fatim Touré, 15 ans, a été formée à la maîtrise du piano. Cette élève en classe de 3e n’a pas caché sa satisfaction d’avoir pris part à ces vacances artistiques.

« J’ai appris à jouer au piano. Durant cette initiation, j’ai appris à connaître les gammes du piano et plusieurs traditions pour la maîtrise du piano. J’ai bien aimé la tenue de cette initiation. Cela m’a permis d’aimer encore plus la musique et la culture de mon pays », a-t-elle confié, toute heureuse.

Le patron de la cérémonie, le ministre d’État Bassolma Bazié, n’a pas manqué d’inviter les enfants à mettre en valeur ce qu’ils ont appris. Bassolma Bazié a nourri l’espoir que les connaissances apprises par ces enfants les guideront quotidiennement dans leur vie, surtout dans leur cursus scolaire.

Le patron des vacances artistiques 2023 de l’INAFAC, le ministre Bassolma Bazié (en complet koko dunda) posant avec des participants

« La vocation des Vacances artistiques n’est pas d’accueillir des grands talents déjà confirmés, mais plutôt de servir de cadre d’émulation de jeunes talents de sorte à ce que le langage des arts soit la chose la mieux partagée. C’est pourquoi chers apprenants, je fonde beaucoup d’espoir en vous, car parmi vous, sortiront les talents confirmés de demain. Et c’est en vous qu’émergeront les bases du développement de la création artistique dans notre pays », a-t-il soutenu.

De son côté le ministre en charge de la culture et des arts, Jean Emmanuel Ouédraogo, n’a pas manqué de saluer les résultats gratifiants qui ont pu être engrangés depuis maintenant 23 ans après le lancement des Vacances artistiques à l’INAFAC.

Jean Emmanuel Ouédraogo saluant la forte participation des enfants à ces vacances artistiques 2023 de l’INAFAC

« Cette édition a été un franc succès, déjà au niveau de l’engouement qui a enregistré un taux de près de 40% comparé à l’année dernière. Ces vacances artistiques offrent l’occasion pour l’éducation en arts et à la culture des enfants. Ces enfants repartent avec une plus grande ouverture d’esprit mais aussi une plus grande appropriation de leur culture, de leurs valeurs. C’est l’occasion de féliciter les parents, les enseignants et tous les acteurs qui permettent la tenue de ces vacances artistiques », a ajouté Jean Emmanuel Ouédraogo.

Précisons que chaque enfant est réparti avec une attestation de formation. Les rideaux sont tombés pour l’édition 2023 et le rendez-vous est pris pour les vacances artistiques 2024.

Mathias Kam
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img