samedi 13 juillet 2024
spot_img

Cas de COVID-19 au Hadj 2024 : Le Burkina renforce son dispositif de surveillance sanitaire

Dans un communiqué, ce mercredi 26 juin 2024, le Ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Robert Jean-Claude Kargougou, rassure que des dispositions ont été prises pour le renforcement du mécanisme de surveillance après que des cas de COVID-19 aient été détectés lors du pèlerinage à la Mecque.

« Le Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique suit avec la plus grande attention, la situation des décès survenus chez certains pèlerins au cours du Hadj 2024 et les cas de COVID-19 rapportés par certains pays chez leurs nationaux de retour de la Mecque. Fort heureusement, pour l’instant, la situation dans le contingent burkinabè reste classique au vu des données issues de l’équipe médicale et de l’ambassade du Burkina Faso à Riyad », a indiqué le ministre de la santé dans son communiqué.

Cependant, selon le communiqué du Ministre, par mesure de prudence, « le gouvernement a décidé de mettre en place un dispositif de renforcement du mécanisme de surveillance qui intègre déjà la COVID-19 dans les maladies sous surveillance ».

Le Ministre Kargougou rassure en outre l’ensemble de la population burkinabè que « les dispositions sont prises pour renforcer la surveillance dans l’ensemble des structures de santé et au niveau des points d’entrée du territoire national afin d’assurer le dépistage, le diagnostic et la prise en charge d’éventuels cas ».

Il invite par ailleurs les populations « à se rendre dans le centre de santé le plus proche devant tous cas de fièvre, toux, difficultės respiratoires, douleurs thoraciques aussi bien chez toute personne que chez tout pèlerin de retour de la Mecque ».

Pour toute information, les personnes désireuses sont invitées à contacter le numéro vert 3535 mis en place pour les urgences sanitaires.

Lire aussi ➡️ Pèlerinage à la Mecque : Le Burkina enregistre un décès

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Articles connexes

Burkina : Le « merci » de Me Guy Hervé Kam à ceux qui ont milité pour sa libération

Après sa libération, Me Guy Hervé Kam est reconnaissant envers ceux qui lui ont témoigné leur solidarité pendant...

Culture et tourisme : Les membres du comité de suivi des recommandations des Rencontres Administration-secteur privé installés

Le ministre d'État en charge de la culture et du tourisme, Rimtalba Jean-Emmanuel Ouédraogo, a procédé ce vendredi...

Coopération : La France dément l’existence de bases militaires françaises au Bénin

L'état-major général des armées françaises a démenti formellement, le jeudi 11 juillet 2024, l'existence de bases militaires françaises...

Coopération : L’AES regrette « les jugements de valeur à géométrie variable » de l’Union africaine

Ceci est une déclaration de l'Alliance des États du Sahel (AES) à l'adresse de l'Union africaine. Lisez plutôt...