spot_img
samedi 13 avril 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

CAN Côte d’Ivoire 2023 : Qui pour succéder au Sénégal ?

La 34e édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) se déroulera du 13 janvier au 11 février 2024 en Côte d’Ivoire. Un mois de compétion pour décider de qui succédera au Sénégal, champion d’Afrique en titre avec son sacre à l’édition 2021 au Cameroun. La Côte d’Ivoire, pays hôte de cette CAN 2023 a misé plus de 900 milliards de F CFA pour réussir le pari de organisation.

Ce sont 24 pays africains qui sont qualifiés pour cette 34e édition de la grande messe du football africain. Répartie dans 6 groupes de 4 équipes, chaque sélection jouera 3 matchs, à l’issue desquels les 2 premiers de chaque groupe et les 4 meilleurs troisièmes seront qualifiés pour la phase suivante. 

Ensuite, débutera la phase à élimination directe à commencer par les huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2023. Puis, viendra l’heure des quarts de finale, des demi-finales, puis le match de classement encore appelé « petite finale » et de la grande finale du tournoi qui désignera le successeur du Sénégal, champion en titre de la compétition. Au total, les amoureux du ballon rond auront droit à 52 matchs sur les 6 pelouses en terre ivoirienne. Justement, l’on peut s’interroger sur les chances de certaines sélections.

Des favoris mais pourquoi pas des surprises ? 

Des 24 pays qui prendront part à la CAN Côte d’Ivoire 2023, 13 sont d’anciens vainqueurs du trophée et tenteront à nouveau d’inscrire la coupe à leur palmarès. On pense notamment à l’Égypte, 7 fois vainqueur de la CAN qui arrive favori avec dans ses rangs, sa vedette, la star de Liverpool, Mohamed Salah. 

Le Sénégal, champion d’Afrique en titre et garni de ses stars comme Sadio Mané fait également figure de favori dans cette édition du tournoi, sans oublier le vainqueur de l’édition 2019, l’Algérie de Ryad Mahrez. 

Il faut également compter sur le Nigeria qui arrive avec la sélection la plus chère du tournoi, qui compte dans son effectif Victoire Oshimen, l’actuel Ballon d’or africain.

Du côté du Maroc, les Lions de l’Atlas sont prêts à confirmer leur excellente forme. En effet, le Maroc, auréolé d’une belle Coupe du monde au Qatar en 2022, où elle a éliminé le Portugal de Cristiano Ronaldo pour se hisser en demi-finale historique, avant de terminer 4e du tournoi, entend vaincre le signe indien. Les Marocains attendent impatiemment un sacre de leur sélection à la CAN, après celui obtenu en 1978. Le seul d’ailleurs.

Le Cameroun, même si son capitaine et grand attaquant Vincent Aboubacar est déclaré forfait après une blessure musculaire à la veille de la CAN, ne compte pas figurer. 

Au même moment, la Côte d’Ivoire, pays organisateur met tous les moyens à son niveau pour remporter la compétition à domicile et augmenter une autre étoile aux deux autres déjà bloquées sur leur maillot. Pour cela, l’artillerie lourde a été déployée. 900 milliards de F CFA pour l’organisation. Sébastien Haller, Seko Fofana, Max Gradel, Franck Kessié, Serges Aurier et compagnie sont très attendus par le public ivoirien.

Il faudra également suivre de près des Nations comme le Ghana, la Tunisie, des anciens vainqueurs du tournoi qui ont des effectifs fourni et une régularité dans le tournoi. La République démocratique du Congo (RDC), elle aussi, déjà couronné, mais qui n’a plus brillé depuis des années revient en espérant redorer son blason. Ces équipes peuvent créer la surprise.

Pour autant, il faut compter sur des sélections comme le Burkina Faso qui a une certaine régularité à la CAN ces dernières années, finissant notamment la compétition la plupart du temps dans le dernier carré. On s’en souvient qu’à la dernière édition, au Cameroun en 2021, les Étalons avaient épaté plus d’un en se hissant à la 4e place du tournoi. Alors qu’ils jouent presqu’à domicile eu égard à la forte diaspora au pays organisateur, les Etalons sont également très attendus. Il faudra également compter sur le Mali, voisin tout comme le Burkina Faso, du pays hôte. Les Aigles du Mali arrivent avec leur force, un effectif fourni et espèrent enfin décrocher le Graal.

Tout cela n’est que théorique. À la question de savoir qui succédera au Sénégal ? Seul le rectangle vert nous dira la vérité.

En attendant, rendez-vous à l’ouverture de la 34e messe du football africain avec l’affiche Côte d’Ivoire vs Guinée Bissau à 21h GMT.

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img