spot_img
mercredi 24 avril 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina : Un Collectif de jeunes « accorde un nouveau mandat de 10 ans renouvelable » au Capitaine Traoré

Le Collectif des jeunes travailleurs et patriotes pour le développement du Burkina Faso a été porté sur les fonts baptismaux, ce samedi 23 décembre 2023 à Ouagadougou. Ces jeunes entendent accompagner l’élan de reconquête du territoire national entamé par les autorités de transition burkinabè. De ce fait, ils ont souhaité que le Capitaine Ibrahim Traoré reste au pouvoir encore une décennie.

La Transition burkinabè a un nouveau soutien. Il s’agit du Collectif des jeunes travailleurs et patriotes pour le développement du Burkina Faso. Selon les membres de ce collectif, le chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim Traoré est « un homme digne de foi qui joint l’acte à la parole », raison de leur adhésion à la « révolution » en cours au Burkina Faso. Encore mieux, à les en croire, les actes du Président de la Transition, Ibrahim Traoré, sont « perceptibles » à travers « les nombreuses acquisitions de matériels militaires, la réorganisation de l’armée par la création de nombreux Bataillons d’intervention rapide, la volonté d’aller à l’offensive contre les terroristes, la riposte vigoureuse des Forces combattantes à toutes les attaques terroristes et la bonne prise en charge des Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) ». 

Sur le plan de la coopération, Mamadou Sourabié, le porte-parole du collectif, a salué la « dénonciation de certains accords par le Capitaine Traoré, gage d’une souveraineté retrouvée et assumée », selon lui. « Le moment est venu pour nous de ne plus penser à la manière occidentale, encore moins à l’Africaine, mais de penser à la burkinabè, c’est notre identité, c’est notre culture. Pensons burkinabè, produisons burkinabè et consommons burkinabè ! », a-t-il clamé.

Abdoul Aziz Ouédraogo, président du collectif accorde « un nouveau mandat de 10 ans renouvelable »

Le président du collectif, Abdoul Aziz Ouédraogo, a salué le projet de la nouvelle Constitution et les différentes réformes politiques et institutionnelles engagées. Pour lui, la transition en cours doit poursuivre l’aventure pour une longue période. « Président Ibrahim Traoré, le Burkina Faso n’est plus dans une phase de transition, mais dans une révolution. Le collectif des jeunes et l’ensemble de la jeunesse consciente vous accordent un nouveau mandat de 10 ans renouvelable », a lancé Abdoul Aziz Ouédraogo.

Ce collectif de jeunes entend débuter ses activités sur le terrain par une visite des blessés de guerre logés à l’hôpital du camp militaire Général Aboubacar Sangoulé Lamizana. À ce lieu, Abdoul Aziz Ouédraogo et ses camarades vont témoigner à tous ces jeunes blessés leur solidarité pour le don de soi pour un Burkina Faso prospère. Séance tenante, une collecte de fonds a été effectuée au profit de ces blessés.

Pour information, le collectif est un ensemble de compétences mises en ensemble pour promouvoir les idéaux du patriotisme, du vivre-ensemble, de la cohésion sociale, du développement et de la reconquête totale du territoire national.

Mathias Kam
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img