spot_img
mardi 16 avril 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina : Plus de 4 000 dossiers traités et 600 audiences accordées par le Premier ministre et son équipe

Le Premier ministre, Dr Apollinaire Joachimson Kyélèm de Tambèla, a reçu en audience, ce lundi 08 janvier 2024, une délégation des membres de son cabinet conduite par son Directeur de cabinet, Dr Ferdinand Ouédraogo. L’objectif de cette rencontre était de présenter au Chef du Gouvernement le bilan des activités menées par le Cabinet.

Au cours de l’audience, Dr Ferdinand Ouédraogo a fait savoir que plus de 4 000 dossiers venant de divers horizons ont été traités et 600 audiences accordées par le Premier ministre et son équipe.

Il a également signifié que le Cabinet du Premier ministre a, au cours de l’année 2023, initié des activités qui ont contribué à la réalisation des objectifs de la Transition.

Parmi ces initiatives, on peut retenir, entre autres :

-l’élaboration du projet de loi sur le Comité de veille et de développement (COVED) et de ses décrets d’application ;

-l’élaboration du projet de décret portant sur le port du Faso Danfani et du Koko donda, qui a été adopté en Conseil des Ministres ;

-l’élaboration du projet de décret portant sur la célébration des Journées Nationales d’Engagement Patriotique et de Participation Citoyenne (JNEPPEC) ;

-l’élaboration de textes et de décrets portant sur l’enseignement des métiers au primaire et au secondaire, dont les travaux sont très avancés et la concrétisation de cette volonté du gouvernement attendue à la rentrée d’octobre 2024 ;

-l’élaboration de textes pour la mise en place d’un programme de promotion de l’agriculture industrielle du riz et du blé au Burkina Faso ;

-l’élaboration de textes pour la création d’un marché international des capitaux à Ouagadougou dénommé Salon Africain du Financement, de l’Investissement et de l’Innovation pour le Développement ;

-l’organisation d’un dîner d’affaires pour communiquer sur les projets de promotion de l’agriculture industrielle du riz et du blé, et la création du marché international des capitaux en présence des opérateurs économiques qui s’y intéressent.

À cette occasion, Idrissa Nassa, Président du Patronat burkinabè et PDG de Coris Bank International, a décidé d’accompagner ces deux projets et s’est engagé à exploiter 200 hectares, et cela pourrait même s’étendre à 1000 hectares si le Gouvernement offre des conditions favorables à la production industrielle du riz et du blé au Burkina Faso ;

-la mise en place et l’animation d’un dispositif de secrétariat d’urgence pour diligenter le traitement des dossiers très urgents du Gouvernement ;

-la gestion du dossier « Statut de Héros de la Nation » ayant permis l’élévation du Président Thomas Sankara au rang de « Héros national » et la rébaptisation de l’avenue Charles de Gaulle à son nom ;

-l’élaboration du Programme d’Urgence Ajusté de la Transition (PUAT) et son approbation en Conseil des Ministres ;

-l’initiation des projets de création d’une université de la diaspora, d’un hôpital de la diaspora et d’un marché de la diaspora dont les terrains sont déjà disponibilisés;

-l’élaboration d’un projet de textes faisant de l’anglais la deuxième langue de travail au Burkina Faso;

-la contribution à l’élaboration des Discours sur la Situation de la Nation (DSN) et leur présentation devant l’Assemblée Législative de Transition (ALT) ;

-l’organisation et la participation à l’évaluation des contrats d’objectifs des ministres ;

-l’élaboration d’un plan d’action pour la vulgarisation de la ceinture verte de Ouagadougou ;

-l’élaboration d’une Stratégie de communication pour la Primature ;

-la constitution d’une banque de textes, notamment des lois, des décrets, des arrêtés, des circulaires, des traités internationaux, etc. ;

-l’analyse hebdomadaire des dossiers à soumettre en Conseil des Ministres pour décision.

Le Premier ministre et son équipe ont également effectué de nombreuses missions nationales et internationales pour le lancement de projets et le renforcement des relations diplomatiques.

À ce titre, de nombreuses missions ont été effectuées à l’intérieur comme à l’extérieur du pays, dont 20 missions à l’intérieur du pays pour le lancement de projets, le patronage d’activités des ministères et du secteur privé, la visite des réalisations sur le terrain.

Les missions à l’international ont concerné, entre autres, des pays comme le Venezuela, la Russie, le Nicaragua, le Mali et le Niger.

Des missions effectuées par le Chef du Gouvernement et son équipe au Ghana et en Russie ont été valorisées au cours de l’année 2023, à travers des plans de plaidoyer lors des audiences, des rapports de mission qui ont servi de documents de base à la proposition de projets institutionnels et structurants dans le domaine de la diplomatie, de l’éducation, de la santé et de la culture avec la Russie.

Du reste, l’ouverture de l’ambassade de la Russie à Ouagadougou et de celle du Burkina à Moscou, l’ouverture d’un centre culturel et scientifique à Ouagadougou par la Russie sont autant d’acquis des déplacements du Premier ministre dans ces pays.

Au terme de la présentation du bilan, le Premier ministre a félicité ses collaborateurs pour le travail abattu en 2023 et les a exhortés à plus de détermination et d’engagement pour l’année 2024.

Il les a également invités à maintenir le cap pour la réussite des grands chantiers de la Transition.

DCRP/Primature

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img