mercredi 24 juillet 2024
spot_img

Burkina : Mon capitaine, la cartouche est pleine, feu à volonté

Koudpoko, il faut dire au capitaine IB que la cartouche est pleine. Il faut vite viser la cible et faire feu à volonté.

Mon capitaine vient de charger sa cartouche avec le recrutement des Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP), en vue de contribuer à la lutte contre le terrorisme. La mobilisation a été de taille dans plusieurs parties du pays. Un signe qui montre que les Burkinabè sont aujourd’hui prêts à prendre en charge leur propre sécurité.

Mon capitaine, le client fidèle de Koudpoko que je suis s’est engagé aussi dans le sens de la lutte contre le terrorisme. Nul n’a le choix au Faso. Soit on décide aujourd’hui de lutter, ou on baisse les bras et on se resigne à vivre ensemble le diktat de ces fous de Dieu.

Mon capitaine, quand je parle, les gens font vite de me livrer à la vindicte et souvent, je suis lynché moralement, au point de ne pas souvent avoir le goût du jus de kæye que j’adore pourtant bien et dont j’ingurgite des litres par jour. Mais, je suis prêt encore à recevoir l’assaut de ceux qui ne veulent rien comprendre de ce qui se passe dans les province où sévissent ces hors-la-loi.

En effet, mon capitaine, vous avez lancé le recrutement de VDP pour la défense de la patrie. Une très bonne initiative. Mais ce recrutement fait déjà trembler dans les rangs des barbus. Les « gens de la brousse » sont donc montés à l’assaut pour démoraliser les populations qui comptent s’y engager. C’est ce qui, peut-être, peut expliquer la recrudescence des incidents terroristes ces derniers temps.  Les terroristes ne chôment plus. Alors, mon capitaine, vous avez chargé votre chargeur. L’enrôlement est fait. Tout étant urgent, il faudra vraiment travailler à les opérationnaliser dans de plus brefs délais, au risque de ne plus pouvoir les utiliser, car avec la multiplication des attaques ces derniers temps, on risque de se retrouver tous à Ouagadougou. Le harcèlement des terroristes ces derniers jour est effrayant.

C’est le moment ou jamais de viser la cible et de faire feu à volonté. L’existence même du pays en dépend. On n’aura plus le large temps pour faire des formations à la normale. Il faut passer par une formation intensive pour qu’en deux semaines maximum, le territoire soit totalement maillé par les VDP.

Mon capitaine, j’insiste : faites feu à volonté. C’est le moment ou jamais…

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Articles connexes

Burkina : L’armée se démarque d’une vidéo mettant en scène des présumés combattants mutilant un corps humain

Dans un communiqué ce mercredi 24 juillet 2024, l'État-Major Général des Armées burkinabè condamne se démarque des actes...

Burkina : Compte-rendu du Conseil des Ministres du Mercredi 24 Juillet 2024

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 24 juillet 2024, en séance ordinaire, de 09...

Burkina : Le gouvernement autorise un recrutement à titre exceptionnel de 300 VDP (Conseil des ministres)

Le gouvernement burkinabè réuni en conseil des ministres ce mercredi 24 juillet 2024, a adopté un rapport autorisant...

Burkina : L’initiative présidentielle pour la production agricole et l’autosuffisance alimentaire 2024-2029 instituée

En conseil des ministres de ce mercredi 24 juillet 2024, le gouvernement burkinabè a adopté un décret au...