spot_img
samedi 22 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina : Les entrepreneurs togolais évaluent leur contribution au développement économique en 48h d’activités

Le Réseau des entrepreneurs togolais au Burkina Faso (RET-BF) a procédé au lancement de la première édition de son activité dénommée « Les 48h de l’entrepreneur Togolais », le samedi 29 avril 2023 à Ouagadougou. Cette activité qui marque également le lancement officiel des activités du réseau, permettra à l’ensemble des entrepreneurs de la diaspora togolaise au Burkina Faso de mener la réflexion sur leur contribution au développement du Burkina Faso et du Togo.

C’est sous le thème : « Contribution de l’entrepreneur togolais au développement du Burkina Faso et du Togo », que se tient la première édition des 48 h de l’entrepreneur togolais. A travers cette thématique, les membres de la diaspora togolaise évoluant dans le secteur de l’entrepreneuriat au Burkina Faso, veulent évaluer leur part contributive au développement du Burkina Faso, leur pays d’accueil et du Togo, leur pays d’origine.

Selon le président du RET-BF, Agon Mensah, ces 48h marquent le démarrage officiel des activités du Réseau des entrepreneurs togolais au Burkina Faso. L’idée de la création d’un tel réseau est née, d’après lui, de la volonté des entrepreneurs togolais de créer un cadre de rassemblement qui devrait leur permettre de se découvrir, prendre connaissance des domaines d’activités des uns et des autres en vue de promouvoir l’entraide et la solidarité.

Agon Mensah, Président du RET-BF

« Les 48h de l’entrepreneur togolais ont été lancées aujourd’hui avec l’objectif de rassembler tous les entrepreneurs togolais qui sont dans l’entrepreneuriat au Burkina Faso. Vous savez que nous sommes nombreux ici au Burkina Faso qui sommes dans l’entrepreneuriat. Donc, nous avons fait ce lancement juste pour dire à tout ceux qui sont dans le secteur formel de rejoindre le réseau et ceux qui n’y sont pas, de régulariser leurs activités conformément aux lois de notre pays d’accueil », a-t-il confié.

Au programme de ces 48h, il est prevu pour ce premier jour, une communication de la maison de l’entreprise sur la création, la gestion et l’efficacité d’une entreprise et une autre communication sur le thème principal de l’activité. La deuxième journée est consacrée à un tournoi de football, avec pour objectif de renforcer l’esprit de cohésion et du vivre-ensemble entre les communautés togolaises et burkinabè. La clôture de l’activité sera quant à elle marquée par la remise des prix aux vainqueurs de ce tournoi.

Les entrepreneurs togolais au Burkina se sont mobilisés pour cette cérémonie

Revenant sur la thématique de cette première édition, le secrétaire général du réseau Kokolé Koffi Agbévidé, a laissé entendre qu’elle permettra aux entrepreneurs togolais vivant au Burkina de prendre conscience de l’énorme potentialité qu’ils constituent tant pour leur pays d’accueil que pour leur pays d’origine. « Nous voulons montrer à tous les entrepreneurs togolais, leur contribution, faire prévaloir leur contribution, afin qu’ils se rendent compte qu’eux aussi, ils sont un maillon du développement de nos sociétés. Nous allons aussi à travers ce thème, permettre à tous ceux qui sont dans l’informel de travailler pour être dans le formel parce que, plus on est dans le formel, plus on contribue le plus efficacement possible », a-t-il dit.

Le Délégué pays, représentant le Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur et du Consulat du Togo au Burkina Faso, Roger William Victorien Mensah, présent à cette cérémonie, a salué la mise en place d’un tel réseau qui constitue de ses dires, l’une des solutions au développement du continent africain.

Roger William Victorien Mensah, délégué pays, représentant le Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur

« C’est une très belle initiative mais plus que cela, car ça vient des entrepreneurs. C’est la destinée des diaspora qui est en marche (..) C’est louable parce que c’est déjà une organisation. L’union, ça fait toujours la force. A partir du moment où ce sont des entrepreneurs qui s’unissent, ça sera meilleur déjà que quand un élément de la diaspora entreprend. Voilà comment je vois les choses en tant que délégué pays dont l’une des missions est d’organiser et de régenter cette diaspora pour transformer ce potentiel », a-t-il salué.

Pour mener cette activité, le RET-BF a bénéficié de l’accompagnement technique de la maison de l’entreprise. Un soutien que Madame Sirikatou Honga née Bello, cheffe de service renforcement des capacités au niveau de la maison de l’entreprise, a justifié par la pertinence de l’initiative portée par le réseau. A l’en croire, les entrepreneurs étrangers et togolais en particulier, sont d’une grande importance pour la relance économique du Burkina Faso.

Sirikatou Honga née Bello, cheffe de service renforcement des capacités au niveau de la maison de l’entreprise

« Déjà en matière d’entrée des investissements du Togo au Burkina, l’entrée des investissements étrangers au Burkina est très importante pour le Burkina Faso et je crois que ça sera un partenariat gagnant-gagnant pour les deux parties. Il y a aussi cette synergie qu’il peut y avoir entre les entrepreneurs togolais et ceux burkinabè », a-t-elle affirmé tout en assurant de ce que la maison de l’entreprise sera toujours aux côtés du réseau dans ses différentes activités.

En 2019, faut-il le rappeler, la diaspora togolaise au Burkina Faso était estimée à plus de 40 000 selon le Haut Conseil des Togolais au Burkina. Cette diaspora dont les compétences se retrouvent dans divers secteurs d’activités tels que la restauration, le BTP, l’informatique, le transport, l’enseignement, participe au développement du pays des hommes intègres et de leur terre d’origine.

Voir plus de détails dans cette vidéo ⤵️

Oumarou KONATE

Minute.bf

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img