vendredi 12 juillet 2024
spot_img

Burkina: Le PM Kyelem met en garde l’ONU et l’Union africaine

Le Premier ministre Dr Joachim Kyelem de Tambèla a reçu des émissaires de l’ONU. Au cours des échanges , le chef du gouvernement a prévenu l’ONU et l’UA que s’ils se comportent comme la CEDEAO, le Burkina se verra dans l’obligation de les quitter.

Pour Joachim Kyelem de Tambèla, le Burkina a emprunté le chemin de sa souveraineté et n’entend pas transiger.

« Ce que nous refusons, c’est la vision néocoloniale. Voilà pourquoi, nous avons quitté la CEDEAO et pourtant nous avons tous créé la CEDEAO . Avant de quitter la CEDEAO, j’ai même dit que nos pays ont existé avant la CEDEAO donc nos pays peuvent vivre sans la CEDEAO. Nous sommes en train d’observer l’Union africaine, si elle se comporte comme la CEDEAO nous allons la quitter et même l’ONU n’est pas exclue », a-t-il indiqué.

Il s’est voulu clair et précis : « Nous avons vécu avant la colonisation sans rapport avec l’Occident, et on vivait bien. Un pays comme la Thaïlande n’a jamais été colonisé, un pays comme l’Éthiopie n’a jamais été colonisé mais ils vivent bien. Au contraire, ce sont les Occidentaux qui sont venus nous entraîner dans des labyrinthes à ne pas en sortir. C’est pour toujours nous maintenir sous l’éteignoir ».

Source: DCRP/ Primature

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Articles connexes

Burkina : Le « merci » de Me Guy Hervé Kam à ceux qui ont milité pour sa libération

Après sa libération, Me Guy Hervé Kam est reconnaissant envers ceux qui lui ont témoigné leur solidarité pendant...

Culture et tourisme : Les membres du comité de suivi des recommandations des Rencontres Administration-secteur privé installés

Le ministre d'État en charge de la culture et du tourisme, Rimtalba Jean-Emmanuel Ouédraogo, a procédé ce vendredi...

Coopération : La France dément l’existence de bases militaires françaises au Bénin

L'état-major général des armées françaises a démenti formellement, le jeudi 11 juillet 2024, l'existence de bases militaires françaises...

Coopération : L’AES regrette « les jugements de valeur à géométrie variable » de l’Union africaine

Ceci est une déclaration de l'Alliance des États du Sahel (AES) à l'adresse de l'Union africaine. Lisez plutôt...