spot_img
vendredi 21 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina : Le ministre de l’économie annonce l’élargissement de l’assiette fiscale

Présent sur le plateau de la télévision nationale (RTB) pour l’émission Tribune de recevabilité, le ministre en charge de l’économie, Dr Aboubakar Nacanabo, a annoncé que les niches où il y a de la matière à imposer des impôts feront l’objet d’une imposition fiscale. C’était ce mercredi 5 juin 2024.

« Non ! Au contraire il faut élargir l’assiette », a répondu le ministre de l’économie Aboubakar Nacanabo sur la question des impôts et taxes. Mais, à en croire le ministre Nacanabo, il ne s’agit pas d’augmenter les impôts. « Cela veut dire qu’il faut regarder les niches où il y a de la matière à imposer qui ne le sont pas. Augmenter l’assiette fiscale, ce n’est pas ajouter des impôts sur les impôts déjà existant sur les mêmes personnes », a ajouté Aboubakar Nacanabo.

Cependant, dans les plans de Dr Nacanabo, plusieurs autres niches fiscales devraient être encore touchées. « Vous prenez tout ce qui touche le numérique, le foncier par exemple. Ce qu’il faut retenir, on n’est pas dans une perspective de créer de nouveaux impôts, mais une perspective d’optimiser les impôts existent pour que chacun puisse payer le juste impôt », a souligné M. Nacanabo.

« En 2023, nos régies de recettes ont fait une mobilisation record, plus de 2 500 milliards de FCFA mobilisés. Cela se traduit par une augmentation de plus de 160 milliards de FCFA entre 2022 et 2023. En 2024, jusqu’en fin mai, la mobilisation comparée à la même période en 2023, il y a une augmentation de 50 milliards de FCFA si on prend les trois régies (Douanes, Impôts, Trésor) », a précisé Aboubakar Nacanabo.

Lire aussi : Burkina : Plus de 600 milliards de F CFA dépensés dans l’achat de matériels militaires en 2023 (Ministre de l’Economie)

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img