spot_img
vendredi 21 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina : De nouvelles acquisitions en vue du renforcement des capacités opérationnelles des Forces combattantes

(Ouagadougou, 6 juin 2024). Le Président du Faso, le Capitaine Ibrahim Traoré a remis, ce jeudi matin, un important lot de matériel militaire et de génie aux Forces de défense et de sécurité, engagées sur le front de la guerre contre le terrorisme.

Ce sont des blindés de combat à l’épreuve des engins explosifs improvisés, de l’armement, des minutions, et des engins de travaux de génie militaire notamment des excavatrices, des porte-camions, des citernes qui ont été acquis pour le renforcement continu des capacités opérationnelles des Forces combattantes sur le terrain.

« Prenez le temps nécessaire pour former les équipages pour qu’ils puissent être assez bien drillés pour l’emploi efficace de ces matériels. Retenez que nous sommes dans un monde de prédation et pour avoir la paix, il faut faire la guerre. Donc, faites la guerre », a instruit le Chef suprême des Forces armées nationales, le Capitaine Ibrahim Traoré au ministre de la Défense et des Anciens combattants, le Général de Brigade Kassoum Coulibaly, en lui remettant les clés de ces engins tactiques et de combat.

Le ministre de la Défense a traduit la reconnaissance des Forces combattantes au Chef de l’Etat pour les efforts consentis dans l’acquisition des équipements. Selon lui, ce lot de matériel qui ne représente que la première livraison d’une commande globale de quatre lots, va permettre d’appuyer les unités de terrain et le génie militaire pour la fortification des camps. Il a indiqué qu’une partie du matériel destiné au génie militaire est déjà déployé sur le terrain.

Le ministre Coulibaly a réitéré ses remerciements au peuple burkinabè qui consent des efforts financiers importants pour l’acquisition du matériel qui accompagne la reconquête du territoire national.

Direction de la communication de la Présidence du Faso

Lire aussi ➡️ Burkina : Plus de 600 milliards de F CFA dépensés dans l’achat de matériels militaires en 2023 (Ministre de l’Economie)

Minute.bf

12 Commentaires

  1. Merci au président. Une chose est de doter du matériel aux différentes entités et une autre est de veiller à ce que l’entretien soit rigoureux. Pour une batterie déchargée ou une roue dégonflée, l’engin est laissé à lui-même jusqu’à pourrissement parce que la chaîne de décaissement est trop lourde.

    • Je suis parfaitement d’accord avec toi. Ce sont ses termes à lui même je cite :«…évitez les lourdeurs administratives inutiles». Il faut réellement une surveillance et/ou un contrôle rigoureux de ces engins acquis pour ne pas décourager le peuple. Surtout ne pas laisser tomber dans les mains des terroristes lors des attaques

  2. Je ne fais que remercier le gouvernement ainsi que a la population Burkinabè . Bon usage. La patrie ou la mort, nous vaincrons. Vive le Burkina Faso, a bas l’impérialisme.

    • C’est vraiment encourageant cette efforts de guerre qui est transparente nous voyons les matériaux acheter par nos efforts d autre on détourner des milliards pour devenir des exilés honte ala démocratie pédophile la patrie où la mort nous vaincrons vive le Burkina libre

  3. Nous tirons le chapeau au Président IB et à son gouvernement pour la transparence et la volonté qu’ils affichent pour la reconquête du territoire et la bonne gestiondesaffairespubliques. Qu’Allha leur donne longue vie surtout au jeune et intraitable Président. Il est notre fierté car il est très pointu, concret, rigoureux. C’est ce que le peuple souhaite : reconnaître notre premier responsable autant dans ses paroles que dans ses actes. Vive le gouvernement, vive le capitaine IB, vive le 🇧🇫 Faso; la patrie ou la mort nous vaincrons.

  4. Il n’y a jamais eu un gouvernement qui travaille avec toute sa détermination. Le peuple vous soutient. Ainsi, nul ne pourra nous égaler

  5. Vive le Burkina Faso et vive l AES que le tout tout-puissant vous accompagne. Mais surtout mon très président veillez attiré l attention de mon Thiani à faire preuves de vigilance dans ses moment difficile car le peuple entier du Niger est avec lui surtout que seule la lutte libère et pour être libres il faut la guerre et pour faire la guerre il faut des armes et des hommes braves au service pour les manipuler alors,nous allons mener se combat ensemble pour tirer une victoire incroyable à l égard des occidentaux qui financent le terrorisme à cause de nos ressource.Nous peuple de l AES, sommes déterminés jusqu’à nos derniers souffle pour apporter notre contribution dans cette lutte libérale et que le tout puissant nous accompagne le long de cette mission.
    La patrie ou la mort nous vaincrons !!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img