spot_img
samedi 22 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina : Le FDP appelle à une prolongation « à longue durée » de la Transition

« 10 ans ou rien ». C’est l’exigence du Front pour la défense de la patrie (FDP) au peuple burkinabè à l’occasion des assises nationales, qui s’ouvrent demain samedi 25 mai 2024 à Ouagadougou. Pour y parvenir, Lassané Sawadogo, Coordonateur du FDP, et promoteur du mouvement la France Doit partir (FDP) a sollicité l’accompagnement des organisations amies du Burkina Faso.

À quelques heures de l’ouverture officielle des assises nationales sur la Transition burkinabè, le Front de défense pour la patrie (FDP), a demandé une prolongation de la Transition.

Selon Lassané Sawadogo, coordonnateur du FDP, « en reconnaissance des avancées réalisées et des défis persistants, il est impératif d’envisager la prolongation de la période de transition à 10 ans ». Une telle mesure, selon lui, permettra au Président Traoré de poursuivre ses actions et ses engagements en cours pour le bien-être de tous les Burkinabè. « La continuité est essentielle pour consolider les acquis, approfondir les réformes et garantir un avenir stable et prospère pour notre nation », a-t-il déclaré.

À cet effet, les assises nationales des 25 et 26 mai 2024 représentent, de l’avis du Coordonnateur du FDP, « une opportunité unique de renforcer [l]’unité nationale et d’affirmer [l]’engagement collectif envers un Burkina Faso souverain, prospère et en paix ».

« Aux pays amis du Burkina Faso, aux organisations nationales, régionales et internationales amies du Burkina Faso, le Mouvement France Doit Partir demande votre soutien. Accompagnez-nous dans l’organisation de ces assises et respectez notre volonté collective. Évitez toute ingérence ou manipulation qui pourrait compromettre le bon déroulement de cet événement crucial. Votre soutien doit être un acte de solidarité et de respect envers le peuple burkinabè, qui aspire à la paix et à la souveraineté », a lancé Lassané Sawadogo.

En conclusion, le Mouvement France Doit Partir a invité le peuple burkinabè à faire preuve de « patriotisme et de détermination » lors de ses Assises nationales.

Mathias Kam
Minute.bf

1 COMMENTAIRE

  1. Il ya un sérieux problème dans cette publication : le nom du mouvement. Tantôt on lit « Front pour la Défense de la Patrie » (FDP), Tantôt la France Doit Partir (FDP). Dans l’un ou l’autre, demander une transition de 10 ans c’est exagéré. Pourquoi ne pas demander une fin de la transition et une proclamation d’une nouvelle république ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img