spot_img
mercredi 28 février 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina : Le Cercle d’études Afrique-Monde entame son chapelet de travail 2023-2024

Le Cercle d’études Afrique-Monde (CEDAM) a tenu son Conseil d’Administration 2022, le vendredi 25 août 2023 à Ouagadougou à l’Université Joseph Ki-Zerbo. Ledit Conseil d’administration a consisté à donner des informations aux membres de l’organisation, à examiner et à adopter le rapport d’activités, puis faire examen et adoption du plan de travail 2023-2024.

Le Cercle d’Études Afriques-Mondes (CEDAM) a été créé en 2019. Son rôle est de s’intéresser aux questions stratégiques, notamment celles relatives aux enjeux politiques, diplomatiques, économiques et sécuritaires, aux relations entre États, entre États et institutions, entre États et Entreprises multinationales. Au cours de ce Conseil d’administration (CA) les acteurs du CEDAM ont examiné et d’adopter le rapport d’activités de l’année 2022-2023. Puis ces derniers ont examiné et adopté le plan de travail pour l’année 2023-2024.

Pr Stanislas Ouaro

Selon le Pr Stanislas Ouaro Président du conseil d’administration (PCA) du CEDAM, l’objectif de ce CA est de faire le bilan des activités écoulées et de proposer une feuille de route pour les actions à venir.

Il s’est agi également de passer en revue la situation nationale, sous régionale et africaine en vue de proposer également des solutions aux crises multidimensionnelles que traversent les pays africains. A ce propos, pour le Pr Ouaro, l’idéal c’est de faire en sorte que l’Afrique dans les décennies à venir puisse être présente dans les domaines des technologies de pointe. « L’objet c’est de dégager des perspectives en lien avec l’actualité nationale et internationale, mais surtout et aussi de proposer des réflexions sur les relations entre l’Afrique et les autres parties du monde. Malheureusement nous avons une Afrique qui risque de ne pas encore être au rendez-vous », a-t-il soutenu avant d’insister : « vous avez des définitions du nouvel ordre mondial qui se précisent parce que quand vous regardez, l’Afrique n’est pas présente dans les licornes ».

Mahamoudou Savadogo, expert en sécurité

Pour Mahamoudou Savadogo, expert en sécurité et membre du conseil scientifique du CEDAM, « l’Afrique est la croisée des chemins aujourd’hui et il est important qu’elle se repositionne ».  À l’en croire, dans le cadre de la crise nigérienne, il est important que la Communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) puisse regarder l’intérieur du peuple nigérien que celui du président déçu Mohamed Bazoum. « Tout dirigeant ou toute institution sous régionale doit peser et mettre dans la balance l’intérêt supérieur des populations avant l’intérêt supérieur des dirigeants. Nous pensons qu’il va falloir analyser tirer d’abord les tenants et les aboutissants des séquences de ce qu’il pourrait arriver toute suite s’il y a une intervention », a-t-il suggéré.

Jean-François SOME (Stagiaire)
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img