spot_img
jeudi 6 octobre 2022

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina: Le 2e Salon international de la climatisation et de la réfrigération se tiendra du 3 au 5 mars prochain

Du 3 au 5 mars 2022 dans le pavillon Soleil Levant sur le site du Salon international de l’Artisanat de l’Ouagadougou, se déroulera la 2e édition du Salon international de la Climatisation et de la Réfrigération de Ouagadougou (SICRO). L’information a été donnée par le comité d’organisation, le jeudi 10 février 2022 à Ouagadougou, au cours d’une conférence de presse où les initiateurs du salon ont tiré un « bilan satisfaisant » de la première édition.

Fort d’une première édition « au bilan satisfaisant » et du « souhait exprimé par les partenaires, exposants, professionnels du froid, équipementiers », le SICRO, puisque c’est de cet événement qu’il s’agit, ouvrira les portes de sa 2e édition du 3 au 5 mars 2022 au SIAO.

« Nous sommes fiers d’avoir introduit, dans le débat public, l’importance du froid dans les politiques de développement. Pour preuve, l’Association des Professionnels du Froid et de la Climatisation (APFC) est régulièrement invitée dans les concertations entre le gouvernement et le secteur privé », s’est satisfait Jean Bazié, le président du comité d’organisation du SICRO. Pour lui, cela témoigne de ce qu’à travers le salon, le ministère de l’Énergie manifeste « une oreille attentive » à l’endroit des acteurs du froid et de la climatisation.

Par ailleurs, M. Bazié a-t-il rappelé que « l’industrie du froid joue un rôle majeur et croissant dans l’économie mondiale, particulièrement dans les domaines de l’alimentation, de la santé, de l’énergie, de l’environnement et du commerce. » Précisément, il a révélé que le manque d’une chaîne de froid a occasionné des pertes alimentaires au Burkina allant « de 25 à 30% de perte de produits d’origine animale ; 40 à 50% pour les racines, les tubercules, les fruits et les légumes… »

C’est tout le sens du SICRO, qui avec sa 2e édition, entend faire « une meilleure promotion du froid au Burkina Faso à travers l’organisation de panels de haut niveau et d’un marché du froid regroupant tous les acteurs impliqués et le public. »

Aussi, il s’est agi, selon M. Bazié, « de faire connaître au grand public la technologie du froid, des équipements de climatisation et de froid avec focus sur le volet énergies renouvelables et efficacité énergétique. »

Pour finir, Jean Bazié a invité les populations à se mobiliser massivement au SIAO du 3 au 5 mars 2022, pour découvrir « les surprises » avec les partenaires exposants et aussi, avoir la possibilité d’échanger avec des techniciens sur toutes les questions liées au froid, la climatisation, la réfrigération et la qualité des équipements.

Franck Michaël KOLA

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img