mercredi 24 juillet 2024
spot_img

Burkina : « La lutte contre la drogue figure parmi les grands défis à relever » (Ministre Mahamadou Sana)

Le Comité national de lutte contre la drogue (CNLD), sous le couvert du Ministère de l’administration territoriale de la décentralisation et de la sécurité (MATDS), a ouvert les portes de sa 18e assemblée générale ordinaire, ce jeudi 27 avril 2023, à Ouagadougou. La cérémonie officielle d’ouverture est intervenue sous la présidence de l’officier principal de police, Mahamadou Sana, ministre délégué en charge de la Sécurité, représentant le Président du CNLD, le Colonel Boukari Zoungrana, Ministre de l’administration territoriale.

« Nous sommes tous unanimes que le trafic illicite et l’abus de drogue prennent des proportions inquiétantes dans notre pays et constituent des problèmes sécuritaires et socioéconomiques. Ces problèmes, auxquels sont confrontées les populations, touchent particulièrement la jeunesse », c’est ce qu’a d’emblée souligné, le Ministre en charge de la sécurité, Mahamadou Sana. 

Pour lui, la lutte contre la drogue est l’un des grands défis à relever dans le développement du Burkina Faso. « Au regard de ses préoccupations, la lutte contre la drogue figure parmi les grands défis à relever pour le développement économique et social de notre chère patrie le Burkina Faso », a-t-il fait savoir. 

Par ailleurs, à l’en croire, les actions qui ont été prises l’an dernier, au regard de l’ampleur du fléau, font permis d’obtenir des résultats tangibles. Lieu donc pour lui de féliciter les acteurs qui ont permis l’atteinte de ces résultats.

Le Ministre Sana a laissé entendre que des mesures sont envisagées pour juguler le fléau de la drogue. « Des perspectives de réformes politiques en matière de lutte contre la drogue sont envisagées notamment la relecture de la loi portant code des drogues et l’élaboration d’une stratégie nationale de lutte contre la drogue. Ces réformes permettront de prendre en compte les orientations politiques internationales, à savoir la réduction de l’offre de la demande, la rédaction des risques, de la prise en charge sanitaire des usagers de drogue, la réinsertion sociale et l’inclusion des droits humains dans la lutte surtout dans un contexte de terrorisme », a-t-il ajouté. 

Une vue des participants à la 18e AG ordinaire du CNLD

« Ma conviction est que ces réformes nous permettront sans doute d’être en conformité avec la vision de l’Office des nations unies contre la drogue et le crime qui préconise une approche globale, équilibrée et coordonnée de la réduction conséquente de l’offre et de la demande de drogue », a soutenu le ministre Sana.

Pour le secrétaire permanent du CNLD, le Contrôleur général de police Émanoël Kaboré, l’ensemble du programme de 2022 a été évacué à titre de bilan. Il s’agit entre autres du fonctionnement effectif des comités déconcentrés, l’élaboration de la stratégie nationale de lutte contre la drogue, le renforcement de la coopération et du partenariat entre l’ensemble des structures et organisations œuvrant dans la lutte contre la drogue au Burkina Faso.

Émanoël Kaboré satisfait du bilan de l’année écoulée

« Toutes les activités ont été exécutées à 100% . On a pu tenir l’AG, faire des sensibilisation au niveau de la ville à Ouagadougou dans les établissements. On a pu mener même des campagnes dans 6 régions », s’est-il satisfait.

Pour information, dans l’ordre du jour de ce 18e assemblée générale ordinaire, il s’agira de faire le bilan de la mise en œuvre du programme d’activités écoulé, examiner et adopter le programme d’activités de l’année en cours et de recevoir des orientations en vue d’améliorer les interventions futures.

Jean-François SOME (Stagiaire)

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Articles connexes

Burkina : L’armée se démarque d’une vidéo mettant en scène des présumés combattants mutilant un corps humain

Dans un communiqué ce mercredi 24 juillet 2024, l'État-Major Général des Armées burkinabè condamne se démarque des actes...

Burkina : Compte-rendu du Conseil des Ministres du Mercredi 24 Juillet 2024

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 24 juillet 2024, en séance ordinaire, de 09...

Burkina : Le gouvernement autorise un recrutement à titre exceptionnel de 300 VDP (Conseil des ministres)

Le gouvernement burkinabè réuni en conseil des ministres ce mercredi 24 juillet 2024, a adopté un rapport autorisant...

Burkina : L’initiative présidentielle pour la production agricole et l’autosuffisance alimentaire 2024-2029 instituée

En conseil des ministres de ce mercredi 24 juillet 2024, le gouvernement burkinabè a adopté un décret au...