spot_img
dimanche 26 mai 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina/Enseignement supérieur : Les Historiens rendent hommage au Pr Moussa Willy Bantenga

La communauté universitaire, notamment le département d’histoire et archéologie de l’Université Joseph Ki-Zerbo (UJKZ) a rendu hommage au Pr Moussa Willy Bantenga, Professeur titulaire en histoire économique et sociale, qui sera admis à la retraite en décembre 2024. La cérémonie d’hommage a été ponctuée par des témoignages de collaborateurs, d’anciens étudiants et étudiants à sa direction. Plusieurs présents ont aussi été remis au Pr Bantenga. C’était en marge d’un colloque international sur l’Afrique et ses défis, tenu du 13 au 14 mars 2024 à l’UJKZ.

36 ans de bons et loyaux services à l’enseignement supérieur. C’est le nombre total d’années que le Pr Moussa Willy Bantenga aura consacrées à la formation scientifique et idéologique des masses. En décembre 2024, cet imminent enseignant-chercheur sera admis à faire valoir ses droits à la retraite. À l’occasion, le département d’histoire et archéologie de l’Université Joseph Ki-Zerbo (UJKZ) a initié un colloque international et pluridisciplinaire sous le thème : « L’Afrique face à ses défis : logiques du passé et dynamiques actuelles », en son honneur. Ce colloque a été pensé pour saluer la contribution du Pr Moussa Willy Bantenga, aussi bien dans l’enseignement supérieur que dans l’administration publique.

Pr Moussa Willy Bantenga, qui se prépare à faire valoir ses droits à la retraite

Moussa Willy Bantenga, d’Abidjan à Ouagadougou et Paris, un parcours d’excellence !

Du Baccalauréat, série A4 en 1980, obtenu au Lycée classique d’Abidjan (RCI), en passant par la Licence en Histoire et archéologie à l’Université de Ouagadougou (aujourd’hui Université Joseph Ki-Zerbo), ou encore le Doctorat unique à l’Université Paris I Sorbonne en 1988, Pr Bantenga aura gravi tous les échelons en tant qu’enseignant à l’Université de Ouagadougou. D’Assistant en Histoire en 1989, puis maître assistant en 1994 et maître de conférence en 2006, professeur Bantenga atteint l’apogée avec le couronnement en 2014 par le grade de Professeur titulaire. Au début des années 90, Moussa Willy Bantenga, fait partie de jeunes historiens économistes qui contribuent à diversifier les enseignements au département d’histoire et archéologie. En effet, Pr Bantenga a dirigé plus d’une dizaine de Mémoires de Master, de Maîtrise ou de DEA dont certains sont sur la trace de leur maître, notamment, Dr Yacouba Banhoro, enseignant-chercheur à l’UJKZ. De 2014 à 2024, Pr Bantenga a encadré ou codirigé, 9 Thèses de doctorat unique, et 15 autres en cours d’achèvement. Les disciples formés par le Pr Bantenga sont des thématiques variées : histoire des loisirs, histoire des crises alimentaires, médias et communication, histoire de l’environnement, histoire de l’artisanat des styles et de la mode vestimentaire, histoire de la santé, du commerce, du transport ferroviaire, histoire de la bière de mil, etc.

Les recherches scientifiques du Pr Moussa Willy Bantenga touchent une diversité du domaine de l’histoire économique et sociale. Il s’agit de l’économie rurale agricole, l’artisanat, le secteur informel, les migrations et la diaspora, l’élevage, les modes vestimentaires, l’histoire des États-Unis, l’intégration sous-régionale, l’histoire culinaire, etc. Ces recherches ont abouti à la publication de plusieurs dizaines d’articles, de diriger ou codiriger huit ouvrages collectifs, dont « le Burkina Faso, passé et présent », paru en 2015, « les crises en Afrique de l’Ouest », paru en 2014 et « hommage au Pr Joseph Ki-Zerbo », paru en 2006, dans lequel les contributeurs recommandaient déjà de rebaptiser l’Université de Ouagadougou en Université Joseph Ki-Zerbo.

Les anciens et collègues du Pr Bantenga. Avant dernier à l’extrême gauche, le Pr Moustapha Gomgnimbou

Le Pr Moussa Willy Bantenga a par ailleurs occupé plusieurs postes dans l’administration universitaire. D’ailleurs depuis 2022, il a intégré l’Académie nationale des sciences, des arts et des lettres. Directeur du Laboratoire des Systèmes politiques, économique, religieux et culturel (LAB-SYPERC), Moussa Willy Bantenga fait partie de plusieurs conseils scientifiques au Burkina Faso et à l’extérieur.

Parti plutôt à la retraite, collègue et compagnon du savoir du Pr Bantenga, le Pr Moustapha Gomgnimbou a salué la bravoure d’un homme travailleur, sage et discipliné. Il lui a souhaité une bonne retraite active dans la santé.

Le porte-parole des étudiants formés par le Pr Bantenga, Dr Boubacar Sambaré, a souhaité une bonne et paisible retraite à Moussa Willy Bantenga. « Le Pr Bantenga nous a appris le métier d’historien. Si nous pratiquons ce métier aujourd’hui, c’est grâce à lui. Au soir de sa retraite, nous gardons de très bons souvenirs de l’homme. Il nous a tout appris en tant que chercheur et surtout, la rigueur dans le travail d’historien », a exprimé le Dr Sambaré, saluant au passage, un homme qui « s’épanouit quand il travaille en équipe ».

Pr Bantenga qui reçoit les hommages du département d’histoire de l’UJKZ

L’enseignant-chercheur Moussa Willy Bantenga s’est dit particulièrement ému par les efforts fournis par la communauté universitaire. « Je ne peux que les remercier pour cet hommage. Cela me va droit au cœur. Ils l’ont fait avant que je ne parte à la retraite, c’est un signe très fort, qui témoigne de l’excellent rapport qui nous lie », a-t-il remercié. À tous ceux qu’il laissera à l’Université, M. Bantenga a émis les encouragements à poursuivre et appuyer sur l’accélérateur pour faire mieux que lui.

Une photo de famille avec des membres du comité d’organisation

Bilan positif !

Lire aussi : Université Joseph Ki-Zerbo : L’Afrique et ses défis au cœur d’un colloque international

Pour ce qui est du colloque, les acteurs ont recommandé, entre autres, la rédaction d’un ouvrage sur l’histoire générale du Burkina Faso, sur l’histoire de la migration au Burkina Faso et l’exploitation des travaux de recherche des historiens par les autorités politiques. « C’est un bilan positif parce que les deux jours des travaux se sont, dans l’ensemble, bien déroulés. C’est un défi qui a été relevé par le comité d’organisation », a félicité l’enseignant-chercheur Dr Zara Dao, vice-présidente du comité d’organisation du colloque, elle aussi jadis encadrée par le Pr Bantenga.

Mathias Kam
Minute.bf

1 COMMENTAIRE

  1. Félicitations et paisible retraite à notre professeur. Avec les autres enseignants du département Histoire et archéologie, il nous a donné goût des études et recherches en histoire. Un vrai spécialiste l’histoire des États Unis et des faits économiques. Retraite bien méritée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img