mercredi 17 juillet 2024
spot_img

Burkina : C’est parti pour la 2e édition du Festival International de Musique pour l’environnement

La 2e édition du Festival International de Musique pour l’Environnement (FESIME) a ouvert ses portes ce vendredi 14 juin 2024 à Ouagadougou. Pour cette 2e édition, le FESIME s’attaque à la problématique du changement climatique et au reboisement. Le comité d’organisation a annoncé la plantation de 10 000 arbres sur toute l’étendue du territoire national.

Ouagadougou accueille du 14 au 16 juin 2024, la 2e édition du Festival International de Musique pour l’Environnement (FESIME). Placée sous le thème : « Changement climatique et les menaces terroristes : rôle et responsabilité des citoyens », cette 2e édition du FESIME, entend intervenir pour sensibiliser les populations à la protection de l’environnement.

Boukari Nikiema, représentant le parrain, très satisfait de cette initiative

Pour Boukari Nikiema, représentant le ministre d’État, ministre de la communication, patron de la 2e édition, c’est une initiative à saluer et à pérenniser pour non seulement restaurer l’intégralité du territoire national, mais reverdir notre environnement. « Quand on prend le thème, il est d’actualité. Ce thème prend en compte la question de l’environnement et celle du terrorisme. Nous sommes dans une situation sécuritaire compliquée et l’environnement n’est pas en reste, parce que depuis quelques années, nous vivons les changements climatiques. Ces changements bouleversent pas mal de choses dans notre quotidien, dans notre environnement. On en veut pour preuve ces vagues de chaleur qui sont liées au changement climatique. Lier les choses (terrorisme et environnement, ndlr), c’est une façon de sensibiliser autour des deux questions essentielles pour le Burkina Faso. C’est quelque chose qu’il faut saluer à sa juste valeur », a-t-il soutenu.

Pour Ibrahim Simporé alias « Ras Simposh », l’arbre, c’est l’ami fidèle de l’homme.

À en croire, Ibrahim Simporé alias Ras Simposh, promoteur du FESIME, la protection de l’environnement est une question de survie et c’est l’affaire de tous. « L’arbre, c’est l’ami fidèle de l’homme. L’arbre sert à protéger l’homme, à le nourrir. Ce festival ça donner des idées à tout le monde sur la préservation et la protection de l’environnement. À l’issue de cette 2e édition, notre ambition, c’est de planter 10 000 arbres dans toutes les communes du Burkina Faso », a annoncé le promoteur du FESIME.

Ce festival international de musique pour l’environnement, rassemblera des artistes et des acteurs clé de l’environnement de différents pays à travers le globe (Burkina Faso, Ghana, Côte
d’Ivoire, Mali, Sénégal, Maroc, Algérie, Tunisie, Ethiopie, Suisse, Grande-Bretagne, Danemark, Pays-Bas, la France, Italie, USA…) La musique alternera avec du théâtre, des conférences, des panels, des débats, des expositions, une journée de reboisement et le partage d’un repas communautaire avec les déplacés sans oublier un volet sanitaire pour leur santé mentale.

Des plans prêts à être mis en terre

Précisons que cette 2e édition est patronnée par le ministre d’État, ministre en charge de la communication, Jean Emmanuel Ouédraogo et parrainé par le ministre en charge de l’Environnement, Roger Baro.

Mathias Kam

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Articles connexes

Burkina : Le gouvernement examine le passif social du Mediateur du Faso

Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim Traoré a présidé, ce mercredi, le Conseil des...

Coopération: 173 Burkinabè refoulés de la Côte d’Ivoire, selon le gouvernement

Au conseil des ministres de ce mercredi 17 juillet 2024, le ministre d’Etat, porte-parole du gouvernement, Jean Emmanuel...

Coopération : Le Maroc offre une centrale thermique de 22,5 Mw au Niger

Le Royaume du Maroc a gracieusement offert au Niger, une centrale thermique de 22,5 Mw en vue d’accroître...

Élection à la FBF : Ali Guissou prêt pour déposer sa candidature

Ali Guissou , président de l'AS douanes est arrivé au siège de la FBF à 13 heures 53...