spot_img
lundi 4 mars 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina : Augmentation de la taxe sur les boissons alcoolisées

Le Burkina Faso veut lutter contre la prolifération des boissons alcoolisées et énergisantes et surtout leur consommation excessive. A cet effet, la taxe sur ces boissons a été rehaussée. En conférence de presse ce mercredi 11 janvier 2023, la direction générale des impôts (DGI) est revenue sur ces différentes taxes.

Dans son livret sur les mesures fiscales, la direction générale des impôts entend, par cette mesure, « lutter contre la prolifération de certaines boissons très alcoolisées et/ou énergisantes, nuisibles à la santé des populations ». Elle estime donc qu’ « une taxation conséquente de ces boissons pourrait décourager la consommation excessive et constituer un levier pour la mobilisation des recettes fiscales ».

Ainsi, la modification opérée consiste à rehausser les taux de la taxe pour compter du 1er janvier 2023. Ce faisant, pour les bières titrant moins de 8° d’alcool, la taxe est de 30%. Pour les bières titrant plus de 8° d’alcool, le taux de taxation est de 40%.

Quant aux vins, la taxe est de 70%. Pour les autres boissons alcoolisées titrant moins de 35 d’alcool, la taxe est de 50%. En ce qui concerne les autres boissons alcoolisées titrant 35° d’alcool et plus, la taxe est de 70%.

Les boissons non alcoolisées énergisantes ne sont pas en reste dans cette mesure, surtout dans un contexte où l’on constate sur le marché une proliférationde de ces boissons. Le taux de la taxe sur ces boissons est de 50%. Quant aux sucréries et autres boissons non alcoolisées, la taxe est de 15%.

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img