spot_img
dimanche 3 mars 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina : Pour compter du 1er janvier 2023, les motos et les tricycles sont soumis à la Taxe sur les véhicules à Moteurs

A l’occasion de sa 8e rentrée fiscale, placée sous le thème « Ensemble boostons le civisme fiscal », la Direction générale des Impôts (DGI) a tenu, ce  mercredi 11 janvier 2023, une conférence de presse à son siège à Ouagadougou. L’activité a permis de faire le bilan. de la mise en œuvre de la thématique de la 7e rentrée fiscale et de présenter les mesures fiscales nouvelles de la loi de finances, exercice 2023. 

Pour l’année 2023, au titre des mesures fiscales nouvelles annoncées, figure l’imposition des véhicules à deux (2) et trois (3) roues à la Taxe sur les Véhicules à Moteur (TVM). « A l’introduction de la loi portant institution de la TVM en 2019, il a été prévu une imposition de manière progressive en commençant par les véhicules à quatre (4) roues », a déclaré Daouda Kirakoya, Directeur général des impôts. 

Daouda Kirakoya, DG des Impôts expliquant en quoi va consister cette taxe sur les 2 et 3 roues

Ainsi, dit-il, pour compter du 1er janvier 2023, les motos et les tricycles sont soumis à la TVM. « Ce qui permettra de mieux financer les communes et les régions », a justifié M. Kirakoya. 

Le DG des Impôts a néanmoins précisé que « contrairement aux véhicules à quatre roues imposées annuellement, les propriétaires des nouveaux motos et tricycles paieront une seule fois la taxe lors de l’immatriculation ».

Concrètement, les tarifs sont fixés comme suit « moins de 3 chevaux : 10 000 FCFA; 3 Chevaux à 5 chevaux : 20 000 FCFA; plus de 5 chevaux :  30 000  FCFA ».

Oumarou KONATE

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img