spot_img
vendredi 14 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Accord militaire avec la France : « La task force et Barkhane sont les 2 principaux volets demandés par le Burkina » (Général Laurent Michon)

Le général Laurent Michon, commandant de la force Barkhane au Sahel en fin de mission et l’ambassadeur de France au Burkina Faso, Luc Hallade, étaient en conférence de presse ce jeudi 21 juillet 2022. Ils sont revenus sur les accords militaires avec le Burkina Faso dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Le premier accord de défense que le Burkina Faso a signé avec la France date de 1962. « Cet accord existe depuis lors et continue d’être appliqué, selon l’ambassadeur de France au Burkina », a d’emblée rappelé Luc Hallade.

En 2018 également, un accord sur le stationnement au Burkina Faso, les conditions de présence de la force française au Burkina Faso a été signé, a-t-il poursuivi.

Quant au 3e accord, c’est « un arrangement technique qui prévoit les conditions d’opérations aériennes », a-t-il précisé. « Chaque pays peut definir lui-même ses besoins de la manière la plus claire possible et nous aussi allons repondre de la manière la plus claire possible. Le recueil [sur les besoins de chaque pays] est en cours [d’élaboration] », assure-t-il.

Concernant le Burkina Faso, « les accords sont très clairs », a fait savoir le général Michon. « Nous agissons selon les procédures de demandes de l’état-major burkinabè. La clé, c’est bien le respect de la souveraineté… Au sol ou en l’air nous le faisons qu’en soutien aux autorités miliraires burkinabè (…) », a-t-il expliqué, avant de préciser que « la task force et Barkhane sont les 2 principaux volets demandés par le Burkina. »

« Il y a un certain nombre de forces speciales burkinabè qui sont formées, équipées par nos militaires », a relevé l’ambassadeur français avant de promettre : « ce que demandent les autorités burkinabè on va essayer de repondre ; ce que demandent les autorités nigériennes on va essayer de repondre… »

« Nous sommes dans un Etat et un pays souverain… Nous intervenons à la demande et en fonction des demandes qui nous sont faites par les autorités Burkinabè », ajoute également Luc Hallade qui refuse l’idée selon laquelle l’action militaire française est une « non-assitance » à personne en danger, la situation sécuritaire s’étant fortement dégradée malgré l’aide de la France.

« Nous sommes là et prêts à les accompagner, à les appuyer dans la mesure des moyens que nous avons, sur leur demande (…). S’il y a non-assistance à personne en danger, je crois que c’est excessif même si je suis conscient de la souffrance des populations. Ce n’est pas nous qui sommes responsables de cela. Il faut vous adresser aux autorités burkinabè », a situé Luc Hallade.

Le général Michon a expliqué que « l’action militaire française est regionale. Elle s’applique selon des formats différents à chaque pays selon les demandes. » « Quelque part, le Burkina Faso bénéficie d’une composante aerienne qui n’est pas présente chez lui… », note-t-il.

« Nous ne facturons rien. Barkhane c’est une opération par définition qui coûte cher au contribuable francais mais qui ne coûte rien au Burkinabè… Parce que nous estimons que nous menons un combat commun… », a declaré Luc Hallade sur la question de la contrepartie de l’intervention militaire française au Burkina Faso.

Il affirme que la France « n’a pas d’intérêt caché ». « L’intérêt économique francais au Burkina Faso est extrêmement limité », a-t-il dit, même s’il reconnait la présence d’entreprises francaises au Burkina.

« Le jour que les autorités burkinabè nous disent : on n’a plus besoin de vous, degagez! On dégage », a clairement fait savoir Luc Hallade, prenant pour preuve le cas du Mali qui a décidé de se battre contre le terrorisme sans la force française.

Minute.bf

1 COMMENTAIRE

  1. Le respect de la souveraineté d’un pays c’est ça violer l’espace aérien du Mali à plusieurs reprises.
    Qu’il aille se faire voir ailleurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img