spot_img
vendredi 1 mars 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Zeph au gouvernement : « C’est un viol du choix du peuple » Émile Paré

Émile Paré, analyste politique, membre du bureau exécutif national du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP), parti au pouvoir, était à l’émission Grand déballage ce 17 janvier 2021. Il est, au cours de son entretien avec le journaliste Ismaël Ouédraogo, revenu sur le choix de Zéphirin Diabré, président de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) et désormais ancien Chef de file de l’opposition politique burkinabè (CFOP), de rejoindre le gouvernement après les élections de 2020, lors qu’il avait refusé l’offre en 2015.

« On voyait venir la chute de Zéphirin Diabré », révèle Émile Paré. Pour lui, l’actuel ministre en charge de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale a mal négocié le virage. « Avant les élections de 2015, Roch avait proposé, qu’à l’issue des élections, quel qu’en soit celui qui allait gagner, que nous formions (les partis ayant lutté pour l’insurrection) un gouvernement poste insurrectionnel, un gouvernement d’alliance populaire afin de continuer les réformes que la transition nous a léguées. Me Sankara a compris le jeu, l’UPC au contraire est allé à l’opposition. Zeph se complaisait dans son rôle de Chef de file de l’opposition. C’était une erreur grave, une erreur historique », explique l’invité du jour sur Burkina Info.

En ce qui concerne l’entrée de Zéphirin Diabré au pouvoir, Émile Paré à été clair :  » Zéphirin plonge trop tard dans le pouvoir. À un moment où son parti est entre la vie et la mort. Zéphirin ne sait que faire et saisit l’opportunité de rentrer dans le gouvernement. L’argument est trop légé que de dire que le peuple ne veut plus de moi au poste de Chef de file de l’opposition donc je plonge au pouvoir. J’ai toujours dit que l’opposition s’oppose, la majorité gouverne ».

De la lecture de du Chat noir du Nayala, l’entrée de Zeph dans le gouvernement, « est encore la bêtise que Zeph à commise ». Il estime qu’on n’entre pas dans le gouvernement « parce qu’on aime la tête de Roch, parce qu’on a bu le whisky avec Roch ou parce qu’on est copin avec Roch. Vous croyez que Zeph est plus copin à Roch que moi Émile Paré? Moi je connais Roch depuis le mouvement étudiants en 1978 ».

L’actuel Directeur général de l’école nationale de la santé publique (ENSP) pense que « Zéphirin Diabré aurait dû rester dans l’opposition politique », après les élections passées. « Les discours de Zeph sont encore récents. Il disait à qui veut l’entendre que le MPP n’a rien fait pour ce pays; que le MPP est si, le MPP est ça. Est-ce qu’un mois après ces propos, il est logique de venir s’associer au MPP? Non! », fustige Émile Paré. De son explication, cela « est un viol du choix du peuple ».

Selon lui, le peuple qui a voté Zeph l’a voté pour qu’il soit à l’opposition pas au gouvernement. « Il s’est présenté avec un programme de l’opposition, pourquoi voulez-vous qu’il soit au gouvernement? », s’interroge-t-il.

Au regard de ce qui précède, la conclusion est vite tirée pour Émile Paré: « Zéphirin va payer cette nouvelle erreur politique, il va payer les conséquences, il va chuter dans les années à venir, parce que l’électorat qui est resté avec Zeph c’est l’aile dure de l’opposition ».

Minute.bf

1 COMMENTAIRE

  1. Pour la première tu as parlé le langage d’un digne petit fils burkinabé celui de la vérité qui Est ouedraogo. Les visas confondent l’Italie les arachides et la politique . Un conseil pour Zeph : un court séjour chez naba kiba te fera du bien. Sinon tu ne peux pas réconcilier les burkinabé car tu es jugé et partie.pour moi il aurait fallu :
    Anselme SANOU
    Pasteur KARAMBIRI
    PRESIDENT COMMUNAUTÉ MUSULMANE
    NB:PERSONNE LE MOGHO NABA BAONGO
    CE SONT DES PERSONNALITÉS NEUTRES ET RESPONSABLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img