mercredi 17 juillet 2024
spot_img

Université Joseph Ki-Zerbo : Pas de vacances cette année !

Pour résorber le phénomène du retard académique qui gangrène le système universitaire depuis plusieurs années, l’Université Joseph Ki-Zerbo semble avoir trouvé une solution. Selon les informations parvenues à Minute.bf, l’institution universitaire a annoncé, au cours de cette semaine, une batterie de mesures parmi lesquelles la prolongation de l’année académique jusqu’à septembre 2024.

Cette décision, selon les sources de Minute.bf, est le résultat d’une série de rencontres entre l’administration et la communauté universitaire. Il a été convenu d’étendre les cours jusqu’en septembre 2024 à l’effet de juguler le phénomène du retard dans certaines filières, et permettre aux nouvelles promotions d’effectuer leur rentrée dès octobre 2024.

Dans cette dynamique, l’administration universitaire a convenu de la mise en place de jurys de correction à l’effet d’accélérer les délibérations des résultats, citées comme l’une des causes du retard.

Dans la mise en œuvre de ces mesures, selon les informations parvenues à Minute.bf, il est prévu entre autres, la continuité des services du Centre national des Œuvres universitaires (CENOU) en l’occurrence les restaurants universitaires, les bus, les cités universitaires, l’infirmerie et bien d’autres.

Des conventions auraient été également signées avec des institutions telles que l’Ecole Nationale d’Administration et de la Magistrature (ENAM), l’Institut des Sciences et le Salon international de l’artisanat de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO) pour une mise à disposition de salles pour les cours.

Pour rappel, plusieurs filières de l’Université Joseph Ki-Zerbo, la plus grande institution publique d’enseignement supérieur au Burkina Faso, sont plongées dans un retard indicible. Ce retard qui se traduit notamment par le chevauchement des années académiques est causé par plusieurs facteurs. Dans ses différentes plateformes revendicatives, l’Union générale des Étudiants du Burkina Faso (UGEB) a toujours pointé du doigt l’instauration du système Licence-Master-Doctorat (LMD).

Minute.bf

26 Commentaires

  1. C’est acte salutaire, patriotique. Merci pour l’engagement de la communauté universitaire.
    Ensemble nous irons plus loin.

  2. C’est une alternative idoine et salutaire pour palier le problème de retard et la revision du système appliqué qui est à l’origine de se ralentissement du cursus universitaire.Merci infiniment à ceux qui ont du l’idée de prendre en compte les revendications d’antan qui n’ont jamais eu gain de cause.

  3. Belle initiative. Il faut aussi songer à recruter plus d’enseignants et au besoin des ETPs. Cela pourrait aider à résorber le problème.

  4. Rien que du populisme sinon l’année derniers on a effectue notre rentrée academique le 18 septembre et on a pris un ans pour finir S6 …les problème du retard se trouve ahier

  5. Il faut en plus de cela tenir compte de la santé des étudiants dans des proportions acceptable pour ne pas crée plus de crises de folies dans le milieu estudiantin pour avoir fait la même Université je sais ce que cette pression des cours et devoirs peuvent causer

  6. Une initiative a saluer mais espérons quelle soit parsemee par ma.volonté réelle des encadreur
    Au cas échéant ça sera une initiative vide d’intérêt
    Alors travaillons a encourager la.volonté dans les deux sens (encadreur -Étudiants)

  7. De mon humble avis c’est une très belle initiative mais le soucis est que même si on rattrape le retard de cette année et que l’année prochaine on programme encore des prof qui sont soit disant « occupé  » mais ils ont le temps pour le privé je me dis que le retard va réapparaître
    Donc juste pour dire que on a pas besoin de consomme tout les vacances pour rattraper il suffit d’être très rigoureux avec les prof absents, et les ceux gardent les copies pendant des mois………
    Merci cordialement !!

  8. Je suis d’avis avec eux mais il faudrait qu’il recrute plus de docteurs parce que cela aussi contribue au retard parce que pour manque de docteur certains sont obligés de dispensé deux ou trois cours à la fois et aussi de ne pas oublier qu’il y a une saison pluvieuse qui se prépare et que beaucoup d’étudiants ne sont pas à proximité quitte très loin pour pouvoir venir suivre les cours

  9. Je suis d’avis avec eux mais il faudrait qu’il recrute plus de docteurs parce que cela aussi contribue au retard parce que pour manque de docteur certains sont obligés de dispensé deux ou trois cours à la fois et aussi de ne pas oublier qu’il y a une saison pluvieuse qui se prépare et que beaucoup d’étudiants ne sont pas à proximité quitte très loin pour pouvoir venir suivre les cours

  10. Un jury de correction c’est bien, même très bien.Mais en dehors de certains types d’examen,cela ne sera pas facile dans notre système universitaire actuellement ! Vue,vue,vue,….! Nous espérons pouvoir relever ce défi. Cordialement !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Articles connexes

Élection à la FBF : Oumarou Sawadogo a officiellement déposé sa candidature

Le Colonel-major à la retraite, Oumarou Sawadogo, a officiellement déposé sa candidature pour briguer la présidence de la...

Élection à la Fédération burkinabè de football : « Je suis contre l’imposition » (Mahamadi Lamine Kouanda)

Mahamadi Lamine Kouanda, acteur majeur du football burkinabè, président d'honneur de l'EFO, a craché ses vérités « au...

Tensions Burkina – Côte d’Ivoire : Le parti de Guillaume Soro charge Alassane Ouattara

Le parti Générations et Peuples Solidaires (GPS) de l'homme politique ivoirien, Guillaume Soro, a appelé mardi dans une...

Bénin : Les autorités convoquent l’ambassadeur du Burkina

L'ambassadeur du Burkina Faso au Bénin a été convoqué par les autorités béninoises, apprend-on de médias locaux, dans...