spot_img
jeudi 29 septembre 2022

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Transport : Le ministère et la FENAT trouvent un compromis pour la « continuité des activités »


Dans une note, le ministère en charge des Transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière affirme avoir obtenu, après une rencontre avec les responsables de la Fédération nationale des transporteurs (FENAT), « des points d’entente sur les différentes revendications des responsables des compagnies de transport ». Cette rencontre a été tenue après que les responsables des compagnies de transport avaient annoncé le vendredi 21 juin dernier, un arrêt d’exploitation sur toute l’étendue du territoire du 24 au 27 juin 2019, suivi d’un réajustement des tarifs de transport à partir du 27 juin prochain. Cette rencontre a donc permis à la FENAT de « suspendre son mot d’ordre de grève », permettant pour le moment d’ « assurer la continuité des activités de transport ».

C’est une rencontre tripartite entre le ministre en charge des transports, le ministre du commerce et les responsables de la Fédération Nationale des Transporteurs (FENAT). La note mentionne que c’est  « à la suite de l’annonce de l’arrêt d’exploitation par la Fédération Nationale des Transporteurs (FENAT) allant du 24 au 27 juin 2019, (que) le Ministre des Transports, de la Mobilité Urbaine et de la Sécurité Routière, Vincent T. DABILGOU, accompagné du Ministre du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat, Harouna KABORÉ, a rencontré les responsables de cette organisation ».

La délégation de la FENAT, quant à elle, était conduite par son Président, Adama Tiendrebeogo, PDG de Rakieta, le Secrétaire Général, Bonaventure Kéré, et des premiers responsables de compagnies de transport (TCV, TSR, STAF, Elitis).

Cette démarche des ministres avait pour objectif « d’assurer la continuité des services de transport et des activités économiques », précise la source. Ainsi, selon cette même note dont nous avons eu copie, cette rencontre a permis de « trouver des points d’entente sur les différentes revendications des responsables des compagnies de transport ».

Les délégations à cette rencontre « se sont accordées sur la nécessité d’assurer la continuité des activités de transports, et de continuer les échanges afin de trouver des solutions définitives aux différentes préoccupations des transporteurs ». Une rencontre qui aurait permis de « dissiper les points de désaccord » et de permettre « la continuité des activités de transports ».

En rappel, les transporteurs avaient décidé le vendredi dernier au cours d’une conférence de presse tenue vendredi, de réajuster les tarifs de transport de façon consubstantielle avec l’augmentation du coût du carburant à la pompe opérée en novembre 2018. Ils accusaient le gouvernement de ne pas tenir ses engagements vis-à-vis de leurs revendications qui se résumaient à cinq points.

Armand Kinda

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img