spot_img
samedi 22 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Tensions Bénin-Niger : Niamey accuse Cotonou d’avoir « kidnappé » cinq de ses ressortissants

Les autorités nigériennes ont accusé, le samedi 8 juin 2024, le Bénin d’avoir « kidnappé » cinq de leurs ressortissants en mission dans ce pays pour contrôler le chargement de pétrole. Niamey « entend prendre toutes les dispositions » pour obtenir leur libération.

Selon le communiqué du CNSP publié samedi, une équipe de la société pétrolière chinoise Wapco-Niger (West African Pipeline Company) « en mission officielle de supervision des contrôles de chargement » de pétrole du Niger dans le port béninois de Sèmè Kpodji, a été « kidnappée » mercredi, par les autorités béninoises et est « gardée en otages » depuis.

« Le Niger entend prendre toutes les dispositions pour obtenir la libération sans conditions de ses citoyens pris en otages, défendre ses droits et préserver ses intérêts vitaux », ajoute ledit communiqué.

Niamey accuse le président béninois Patrice Talon de multiplier « les violations des accords » sur le transport du brut nigérien auxquels son pays a souscrits « en usant de subterfuges ». Il le tient « pour seul responsable (…) de toute violation de l’intégrité physique et morale de ses citoyens » retenus au Bénin.

Lire aussi ➡️ Coopération : Le Bénin lève « provisoirement » le blocus sur l’exportation du pétrole nigérien

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img