spot_img
dimanche 25 septembre 2022

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Soins à l’extérieur de Djibril Bassolé : « Il pouvait continuer ses soins à l’hôpital Tengandogo», Boukaré Conombo

Boukaré Conombo du mouvement Brassard noir donne sa lecture sur l’autorisation reçue mercredi 6 mars 2019 par le général Djibril Bassolé pour aller poursuivre ses soins médicaux en Tunisie. Il a également réagi sur le cas du général Gilbert Diendéré qui fut frappé d’un « malaise » le jeudi 7 mars dernier occasionnant ainsi la suspension de l’audience ce jour pour la reprendre le lundi 11 mars 2019 à 9h. Voici ce qu’il a dit à minute.bf.

« Le brassard noir par ma voix tient à vous remercier pour l’intérêt que vous portez à notre organisation. Pour le cas de l’autorisation de Djibril Bassolé à aller se faire soigner en Tunisie, c’est vraiment un sentiment d’étonnement qui nous anime actuellement quand nous savons qu’il a été opéré avec succès à l’hôpital de Tengandogo. Il pouvait y continuer ses soins. Nous osons espérer que les autorités militaires ont pris toutes les mesures pour lui permettre de revenir poursuivre le procès. Nous espérons aussi que ce ne soit pas une manière pour lui de se soustraire à la justice.

Nous avons aussi appris la maladie du général Gilbert Diendéré et nous osons croire qu’il ne s’agit pas là d’une manière de bloquer le bon déroulement du procès car c’est vraiment une forte coïncidence troublante de voir les deux généraux, présumés cerveaux du putsch manqué de septembre 2015 tomber malade au même moment. Nous leur souhaitons prompt rétablissement et nous attendons le lundi prochain pour voir ce qu’il va se passer ».

Propos recueillis par Armand Kinda

Pour minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img