dimanche 14 juillet 2024
spot_img

Situation nationale : « On ne recule pas, on n’abandonne pas » (Président du Faso)

Le Président du Faso, le Capitaine Ibrahim Traoré, a apporté, ce jeudi 20 juin 2024, un démenti formel aux informations diffusées par certains médias internationaux faisant état d’une mutinerie au Burkina Faso. C’était au cours d’une visite dans les locaux de la Radiodiffusion télévision du Burkina (RTB).

« Il n’en est absolument rien. Nous sommes là. L’incident s’est passé pendant qu’on était en conseil des ministres. Si les gens avaient fui, après le conseil il n’y aurait pas eu de point de presse. Il ne faut pas écouter ces individus qui cherchent à distraire les gens. Nous, on ne fuit pas. On ne recule pas, on n’abandonne pas. Ils ont raconté ce qu’ils veulent. Tout le monde a compris que ce sont les ennemis de la nation », a déclaré le Chef de l’État coupant court à la rumeur.

Abordant la question des mouvements d’avions et d’hélicoptères à Ouagadougou et à Dori après l’incident du 12 juin, le Capitaine Traoré a apporté des éclairages. « Nous avons lancé une opération à Mansila, le lendemain de l’attaque. Les hélicoptères envoyaient les troupes en renfort. Ils ont décollé à Ouaga et sont allés à Dori chercher des Hommes pour monter l’assaut à Mansila », a précisé le Chef de l’Etat.

Il a ajouté qu’il y a eu aussi 6 vols d’Ilyushin à Ouagadougou qui ont atterri avec du matériel des Nations unies en provenance de Gao et Tombouctou, à la fin d’une mission de l’équipe. Ce matériel composé entre autres de minutions doit être détruit sous la supervision de l’UNMAS (United Nations Mine Action Service).

Pour rappel, des rumeurs de mutinerie ont éclaté sur la toile depuis le 12 juin dernier, après que des tirs ont été entendus à proximité de la Présidence du Faso et du siège de la RTB. Dans un communiqué, la RTB avait fait cas de ce qu’il s’agissait d’un incident de tirs survenus suite à une mauvaise manipulation d’armes par la sentinelle en poste devant la présidence.

Lire aussi ➡️ Burkina : Les rumeurs de « mouvements d’humeur et de mutineries » dans des casernes sont « infondées » (Etat-major des armées)

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Articles connexes

Musique : Sofiano de retour avec un nouvel album, « La main de Dieu »

L’artiste musicien, Sofiano alias "le chao" a présenté, le samedi 13 juillet 2024 à Ouagadougou, aux hommes de...

États-Unis : Donald Trump visé par des coups de feu lors d’un meeting

Donald Trump, ancien président des États-Unis et candidat des Républicains pour les prochaines élections, a été évacué de...

Burkina: Oméga Médias signale « l’enlèvement » du journaliste Alain Alain

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook ce samedi 13 juillet 2024, Oméga Médias informe que son...

Première session du CSM : Le président et le vice-président élus

Après leur prestation de serment, les membres du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) se sont réunis en...