mardi 16 juillet 2024
spot_img

Sénégal : De retour de la Mecque, 78 pèlerins déclarés positifs au COVID-19

Le Sénégal a renforcé son contrôle sanitaire contre le COVID-19, après les décès de pèlerins à la Mecque. Les autorités ont notamment imposé le port du masque à l’aéroport international à l’arrivée des pèlerins.

Au moins 1 300 pèlerins sont morts à la Mecque. Les premières causes pointaient du doigt la forte chaleur avec une température allant jusqu’à 51°C. Ces décès pourraient être liés à d’autres raisons.

« Au départ, on avait pensé que c’était lié à des vagues de chaleur parce que la température était excessivement élevée, mais on s’est rendu compte qu’il y a un syndrome respiratoire avec les cas de décès », a dit Ibrahima Sy, le ministre sénégalais en charge de la santé. Son pays a pris des mesures pour renforcer le contrôle sanitaire contre le COVID-19.

« On s’est dit que, probablement, il y a une épidémie de type respiratoire, et il était de notre devoir de pouvoir surveiller les pèlerins au retour en mettant en place un dispositif de dépistage pour tout ce qui est en rapport surtout avec la COVID-19 », a-t-il poursuivi. Un communiqué ce lundi 24 juin 2024 indique que le ministère en charge de la santé a « renforcé le dispositif de surveillance sanitaire aux frontières ». A cet effet, une équipe chargée de proposer des tests de dépistage volontaire et d’identifier les pèlerins présentant des syndromes grippaux a été déployée à l’aéroport international de Diamniadio.

Cela a permis d’effectuer 124 tests de diagnostic rapide et 78 pèlerins ont été déclarés positifs au virus du Covid-19. Des 78 cas, 36 ont ensuite été confirmés par tests PCR, technique de référence pour la détection de l’infection.

Toutefois, considère le ministre en charge de la santé, « il n’y a pas à s’alarmer, mais il y a aussi à faire de la prévention ».

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Articles connexes

France : Macron a accepté la démission de son Premier ministre mais…

Emmanuel Macron, président français, a accepté la démission de son Premier ministre, Gabriel Attal et son gouvernement, ce...

Produits éclaircissants : La responsable de « Faridah Cosmétiques » auditionnée par le CSC

Dans un communiqué ce mardi 16 juillet 2024, le Conseil supėrieur de la communication (CSC) a annoncé avoir...

Burkina : Des femmes plaident pour leur implication dans les instances de recherche de la paix

Les femmes veulent leur implication dans la recherche de la paix au Burkina Faso. Réunies autour de l'Association...

Promotion de la bonne gouvernance : la Présidence du Faso se dote d’un code d’éthique et de déontologie

(Ouagadougou, 16 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a reçu ce...