spot_img
dimanche 19 mai 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Région des Cascades : Le développement de l’agriculture et l’industrialisation au menu de la rencontre entre le président et les forces vives

(Banfora, 23 avril 2024). Le Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim Traoré a eu des échanges directs, ce mardi à Banfora, avec les forces vives de la région des Cascades. Venus de la Léraba et de la Comoé, les représentants des différentes couches socioprofessionnelles de la région ont exprimé au Chef de l’Etat leur soutien et lui ont exposé leurs préoccupations.

Dans son mot introductif, le Chef de l’Etat a salué l’engagement et le patriotisme des populations qui ont su faire corps avec les FDS, les VDP et les Dozos, pour combattre le terrorisme. Il a invité les populations des Cascades à rester soudées aux forces combattantes pour la lutte « parce que certains ennemis sont retranchés de l’autre côté de la frontière et peut-être qu’ils se préparent à revenir; vous devez donc leur réserver l’accueil qu’il faut ».

Au gouverneur et à l’ensemble des chefs de circonscriptions administratives, le Capitaine Ibrahim Traoré a confié une mission d’organisation des populations et du terrain pour faire face à toute sorte de menace.

Abordant la question du développement, le Chef de l’Etat a indiqué aux forces vives de la région que cette problématique commence d’abord par la décolonisation des mentalités pour se débarrasser des chaînes de limitation qui entravent la marche du Burkina Faso vers la prospérité.

L’un des combats de la Transition, selon le Président Traoré, est l’autosuffisance alimentaire. Cette question commande de diagnostiquer d’abord les problèmes qui minent l’agriculture afin d’appliquer la thérapie qui sied et quitter l’agriculture de subsistance. C’est dans cette perspectives que plusieurs projets ont été lancés en 2023 par le gouvernement comme l’Initiative présidentielle pour l’agriculture et l’offensive agrosylvopastorale et halieutique 2023-2025.

« Nous avons découvert nos potentialités, nous avons compris nos difficultés et nous travaillons à lever les obstacles en vue d’atteindre, au plus vite, l’autosuffisance alimentaire », a soutenu le Chef de l’Etat.

La région des cascades est une zone qui regorge d’énormes potentialités et le gouvernement entend travailler, selon le Président de la Transition, à l’exploitation de ces atouts à travers la production et l’industrialisation. Il a indiqué que l’Etat prévoit donner un nouveau souffle à la SN-SOSUCO qui vient d’être nationalisée et dont les installations sont devenues vétustes.

Pour soutenir la construction des usines et la réhabilitation des unités de production et de transformation en souffrance au Burkina Faso, le Capitaine Ibrahim Traoré a annoncé que les capitaux des sociétés d’Etat seront utilisés à cette fin.

Les préoccupations des forces vives au cours de ces échanges ont tourné autour des questions sécuritaires, des infrastructures sanitaires et éducatives, des routes, du plateau technique du Centre hospitalier régional de Banfora.

Le Chef de l’Etat a indiqué que toutes ces préoccupations seront examinées au niveau du gouvernement pour que des solutions soient apportées selon l’urgence et les priorités en lien avec les aspirations du peuple.

Source : Présidence du Faso
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img