spot_img
lundi 22 avril 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Réconciliation nationale: Qu’est-ce qui se passe au MPCRN ?

Après seulement environ un mois de la création du Mouvement pour le plaidoyer, la Cohésion sociale et la Renonciation nationale (MPCRN), une démission se fait signaler au sein de l’organe dirigeant. Ce mercredi 12 février 2020, Pascal Zaïda, membre-fondateur dudit mouvement, sur sa page facebook a annoncé sa démission du mouvement « pour convenance personnelle ».

« J’ai l’honneur de vous présenter ma démission du MPCRN pour convenance personnelle », peut-on lire sur la page de M. Zaïda. Dans ce communiqué laconique, ce dernier poursuit en saluant le temps de collaboration passé avec ses désormais anciens camarades du mouvement.

Toutefois, à en croire Pascal Zaïda, cette démission n’entache en rien sa disponibilité « à poursuivre le combat noble pour la paix, la démocratie et la réconciliation au Burkina Faso ».

En rappel, le MPCRN est un mouvement créé dans le but de convaincre les Burkinabè à aller à la réconciliation nationale. Pour ce faire, le mouvement conduit par Safiatou Lopez, Issiaka Lingani, Siaka Coulibaly et bien d’autres personnes issues des plusieurs partis politiques ainsi que de la société civile, a entamé depuis sa création, une campagne de plaidoyer auprès de certaines autorités et institutions pour l’organisation d’un dialogue national inclusif, gage, selon les membres de ce mouvement, d’un développement inclusif et d’une paix durable au pays des Hommes intègres.

Ainsi, sommes-nous tentés de nous demander, comment expliquer une démission au sein d’un mouvement qui prône la réconciliation nationale?

Franck Michaël KOLA

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img