spot_img
lundi 17 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Propos du président tunisien sur « les noirs » : Le CDP l’invite à des « excuses publiques »

Ceci est une déclaration du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP), en lien avec les propos du président tunisien sur « les noirs » dans son pays, et les conséquences qui en ont découlé. Lisez plutôt !

Les derniers évènements en Tunisie, caractérisés par une chasse meurtrière « aux noirs » dont l’élément déclencheur et catalyseur est la sortie outrancière et méprisante du président tunisien Qais Saeed. Cette déclaration de ce président est la preuve hélas du mépris et du racisme dont les noirs font toujours l’objet dans différentes zones du globe.

En effet, le président Tunisien à travers un tweet a clairement affirmé que : « l’immigration clandestine dont son pays est l’objet relève d’un complot pour modifier la démographie de la Tunisie afin qu’elle soit considérée comme un pays africain uniquement et non un pays arabe ».

Le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) condamne fermement ses propos indignes d’un responsable de premier rang et les agissements barbares relevant d’une autre époque dont certains Tunisiens se rendent coupables.

Le CDP interpelle les organisations de défense et de protection des droits humains à travers le monde, l’Union Africaine, l’organisation des nations unies à prendre toutes les dispositions pour protéger les ressortissants sud sahariens de cette violence bestiale et inhumaine. Notre parti invite le président tunisien à présenter des excuses publiques et sincères à l’endroit de tous les africains notamment ceux à qui ses propos ont porté préjudice.

La Tunisie, pendant des siècles a toujours été une nation accueillante et hospitalière, depuis Hannibal le grand stratège noir de tous les temps à un passé très récent. La Tunisie a toujours été un exemple d’intégration et d’acceptation de la diversité culturelle et ethnique. C’est pourquoi de nombreux pays africains ont établi des partenariats sérieux dans le secteur médical et universitaire pour y faire soigner des malades ou y envoyer des étudiants pour des études.

Malheureusement, les derniers propos du président Tunisien tendent à faire de ce beau pays désormais un enfer pour une catégorie de personnes : les Noirs africains
Notre parti le congrès pour la démocratie et le progrès présente ses sincères condoléances aux familles éplorées des différentes nations africaines suite à ces actes caractérisés par la haine raciale et leur traduit sa compassion et sa solidarité. Il souhaite prompt rétablissement aux blessés.

Le CDP réitère ses félicitations et ses encouragements aux tunisiens qui se sont insurgés face à ces propos irresponsables et qui ont prêté mains fortes aux ressortissants visés et qui sont en détresse dont les vies sont en danger.

Au moment où nous prônons le panafricanisme et où les africains s’unissent pour se libérer du joug ou néocolonialisme, cette attitude bestiale n’honore pas l’Afrique pour son unité dans la diversité.

Le CDP félicite le gouvernement de la transition qui a organisé le retour volontaire des burkinabè vivant en Tunisie.

Vive l’unité africaine !

Vive l’unité des peuples dans la diversité !

Démocratie – Progrès – Justice
Ouagadougou, le 07 mars 2023

Eddie KOMBOIGO

Président du Parti

Président du Bureau Politique National

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img