spot_img
jeudi 29 septembre 2022

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Production agricole : La chambre d’agriculture reçoit 26 tracteurs


En droite ligne avec la politique de mécanisation agricole au Burkina Faso, le ministère de l’Agriculture et des aménagements hydro-agricoles a organisé le 16 Juillet 2019, la cérémonie officielle de remise de 26 tracteurs agricoles aux chambres régionales d’agriculture du Burkina. Le ministre de l’Agriculture et des Aménagements Hydro-agricoles, Salifou OUEDRAOGO, a présidé la cérémonie de remise officielle des tracteurs agricoles au Bureau National des Chambres Régionales d’Agriculture.


« L’organisation de remise de tracteurs agricole aux chambres régionales d’agriculture me réjouit à plus d’un titre », a dit d’emblée le ministre Salifou Ouedraogo, tout satisfait.

Ce sont au total 26 tracteurs qui viendront booster la production agricole du pays

En effet, ce sont vingt-six tracteurs de 50 chevaux, avec des accessoires composés de remorques, de charrues et de pulvériseurs, qui ont été remis à la Chambre d’agriculture par la Société Nationale de l’Aménagement des Terres et de l’Equipement Rural (SONATER), avant de passé dans les mains des treize chambres régionales d’agriculture. L’opération vise à promouvoir la mécanisation agricole et à inciter la naissance de coopératives d’utilisation de machines agricoles. Il a assuré que des cahiers de charges seront élaborés afin de gérer de manière efficiente et efficace ces tracteurs. Ainsi, ce fut l’occasion pour le ministre Salifou Ouédraogo de faire savoir qu’à travers ce projet d’acquisition de tracteurs, l’objectif est de permettre à terme la modernisation effective des exploitations agricoles et l’amélioration des productions au Burkina Faso.
Par ailleurs, Salifou OUEDRAOGO a laissé entendre que cette remise de tracteurs émane de la volonté du Gouvernement d’accélérer la mécanisation de l’agriculture pour l’accroissement de la productivité agricole. En effet, poursuit-il, « Ces équipements contribueront à améliorer considérablement la production et la productivité agricoles et à atteindre les objectifs de production de cette campagne agricole, fixés à 5 800 000 tonnes de céréales, 986 946 tonnes d’autres cultures vivrières et 1 700 462 tonnes de cultures de rente ».

Deux tracteurs par région

Le président de la chambre d’agriculture Moussa Koné, a signifié que cette opération est l’aboutissement d’une coopération, entrant dans le cadre d’une convention entre deux structures, à savoir la chambre d’agriculture et la SONATER avec l’appui du ministère de l’agriculture.

Les officiels lors de la cérémonie

Il a estimé le coût global de cette opération à plus de deux cent quinze millions de francs CFA hors taxes. « Ces tracteurs seront repartis à raison de deux tracteurs par région »a-t-il dit.

Note d’espoir

Pour sa part, le ministre a terminé son propos sur une note d’espoir. L’espoir que ce partenariat entre la chambre d’agriculture et la SONATER renforce davantage les actions de développement du secteur agricole en permettant « aux braves femmes et hommes vivant en grande partie dans les zones rurales, de se soustraire des contraintes liées à l’utilisation d’équipements inadaptés (rudimentaires) ».


Adam’s Ouedraogo (stagiaire)


Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img