spot_img
vendredi 7 octobre 2022

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Primes de motivation accordées aux agents du MINEFID : « Cela s’apparente à une trahison » (Syndicats)

La coalition des syndicats libres et indépendants composée de 5 centrales syndicales et 21 syndicats autonomes, qui a pris part à la conférence des forces vives de la nation organisée en juin 2018 par le  gouvernement pour penser le système de rémunération des travailleurs de l’État, se sent aujourd’hui « trahie » avec la nouvelle mesure prise par le gouvernement d’accorder des primes de motivation aux agents du ministère en charge de l’Economie, des Finances et du Développement (MINEFID), sans au préalable consulter toute les forces vives qui ont pris part à cette conférence. « Nous allons repartir et nous allons exiger des comptes », ont-ils clamé au cours d’une conférence de presse organisée le mardi 30 avril 2019 à Ouagadougou.

Les 12, 13 et 14 juin 2018, le gouvernement organisait la conférence des forces vives de la Nation sur le système de rémunération des travailleurs de l’État. Cette conférence avait pour but de mettre fin au traitement des revendications salariales et autres avantages au « cas par cas ».

De cette conférence, des recommandations fortes avaient été faites dans le but d’établir l’équité et de rationaliser les dépenses publiques. Cela devrait se matérialiser par « l’adoption d’une loi organique portant principes généraux de la fonction publique sortie d’une nouvelle grille indiciaire et indemnitaire, la réduction du train de vie de l’État », a rappelé Paul Kaboré, président de la Coalition des syndicats libres et indépendants.

« Mais force est de constater qu’au lendemain de la conférence jusqu’à ce jour, le gouvernement a continué dans sa logique de traitement au cas par cas en prenant des mesures contraires à l’esprit de la conférence », ont regretté ces syndicats qui estiment que ce comportement du gouvernement, à travers le « traitement discriminatoire » entre agents publics de l’État, sans associer les forces vives de la nation ayant pris part a la conférence, s’apparente à « une trahison ».

« Nous syndicats, partie prenante à la conférence, ne pouvons passer sous silence cette situation. Notre participation avait été motivée par la volonté et le sens élevé de responsabilité, de recherche d’équité entre les agents publics de l’Etat », avancera Paul Kaboré qui a, en conséquence, dénoncé ces « démarches cavalières » du gouvernement qui « remettent en cause les fondamentaux de la conférence et viennent renforcer l’iniquité constatée lors du diagnostic ».

Cela est aux antipodes de la recherche de l’intérêt général au détriment des intérêts partisans, au cas par cas, toute chose qui vient exacerber la fronde sociale, concèdent les syndicats, qui ont interpellé le gouvernement à la prise de textes pour réduire le train de vie de l’État, pour la poursuite des actions en vue de réduire les institutions ayant les mêmes attributions ainsi que pour la finalisation et l’adoption de la loi organique.

« A défaut de l’atteinte des objectifs premiers de la conférence, nous exigeons l’élargissement des avantages concédés depuis la tenue de la conférence jusqu’à ce jour à tous les agents publics de l’État », ont exprimé les conférenciers, qui au stade actuel des faits, entendent « repartir demander des comptes au gouvernement ».

« On a été trahi du début jusqu’à la fin. La fin, c’est leur bêtise. Ils vont récolter le fruit de leur bêtise. Cela ne va même pas durer », a menacé Paul Kaboré qui a, au passage, exprimé la solidarité  de la coalition des syndicats libres et indépendants du Burkina à « tous les syndicats qui engageront des actions dans le sens de la revendication pour un traitement équitable entre les travailleurs de l’Etat ».

« Cette conférence de presse vient rappeler notre démarche citoyenne à privilégier le dialogue sur toute autre forme d’action », a conclu le président de la coalition.

Armand Kinda
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img
error: Le contenu est protégé !!