spot_img
mercredi 21 février 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Présidentielle 2020: L’offre du candidat Gilbert Noël Ouédraogo

L’ Alliance pour la démocratie et la fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA), au cours d’une conférence de presse ce Samedi 31 octobre 2020, a présenté son programme de gouvernance de 2020-2025. Plusieurs secteurs ont été pris en compte dans ce programme.

La sécurité, la santé, l’éducation et l’emploi sont les principales priorités de l’ADF/RDA. Pour l’atteinte de ses objectifs de développement durable et de bien être des populations, la réforme des institutions et la modernisation de notre administration publique sont incontournables.
Pour mieux atteindre les objectifs de son quinquennat, Gilbert Noel Ouédraogo propose de :

  • Restaurer l’autorité de l’État,
  • Renforcer la gouvernance, la démocratie et l’Etat de droit,
  • Réformer notre administration publique pour un service de qualité orienté vers les résultats,
  • Réformer les institutions de la République pour éviter les doublons budgétivores,
  • Rassembler les burkinabè à travers la réconciliation nationale,
  • Libérer et exploiter le potentiel, insuffisamment exploité, des femmes et des jeunes,
  • Assurer une meilleure implication de notre diaspora dans le développement du pays, à travers un recensement des compétences burkinabè vivant à l’extérieur afin de les prendre suffisamment en compte dans les nominations et les consultations majeures sur la vie de la nation
  • consacrer la fête nationale de l’indépendance « Journée de l’unité nationale» pour consolider notre vivre-ensemble. Cette fête sera également l’occasion de célébrer la journée des communautés burkinabè avec pour objectif de favoriser l’interpénétration desdites communautés
  • Améliorer les conditions de logement dans les zones à habitats spontanés, dites « Non loties», par l’appui en matériaux de construction plus résistants, le traçage de voies de mobilité plus faciles et la fourniture de services sociaux de base.

Un programme d’un coût de 17.600 milliards

« Une fois au pouvoir, le gouvernement sera dissout chaque fin d’année et aucun ministre dont les résultats sont médiocres ne sera reconduit», a martelé le prétendant à la magistrature suprême. Pour réussir ce programme, Gilbert Ouédraogo a précisé que 17.600 milliards seront nécessaires à sa réalisation.

Sandrine Mireille Bado

Minute.bf

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img