spot_img
dimanche 26 mai 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Politique : L’ancien ministre Nestor Batio Bassière claque la porte de l’UNIR/MPS

Dans une lettre adressée au président de l’Union pour la Renaissance/Mouvement patriotique sankariste (UNIR/MPS), en date du 15 septembre 2022, Nestor Batio Bassière a annoncé sa démission de toutes les instances du parti. Le deuxième vice-président de l’UNIR/MPS justifie cette démission par « convenance personnelle ».

Le mercato politique bat son plein dans l’arène politique burkinabè. À l’Union pour la Renaissance/Mouvement patriotique sankariste (UNIR/MPS), le ton des départs a été donné le 14 septembre dernier par Me Edasso Rodrigue Bayala, député avant la chute du pouvoir Roch Marc Christian Kaboré.

Nestor Batio Bassière n’a pas tardé à emboîter les pas de Me Bayala. « Je viens par la présente vous informer qu’à compter de ce jour 15 septembre 2022, je démissionne de mon poste de deuxième vice-président et de toutes les instances du parti pour convenance personnelle », a écrit Nestor Batio Bassière à Me Benewende Stanislas Sankara, brandissant l’argument de la « convenance personnelle » pour se justifier. Ainsi, le parti de l’œuf perd 2 ex-députés, synonyme de 2 mobilisateurs en seulement 48h. 

Le désormais ex militant de l’UNIR/MPS n’a cependant, pas laissé voir sa prochaine destination politique, dans la lettre.

Pour rappel, Nestor Batio Bassière a été ministre de l’environnement sous le premier mandat de Roch Marc Christian Kaboré sous la bannière de l’UNIR/PS. Il avait également été élu député en 2020. Avant sa démission, il occupait la deuxième vice-présidence du parti.

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img